L’amour toujours : Shooting en couple dans Paris

Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple the kiss melo et el Banjo Pyramide du Louvre

shooting en couple : Photos by Margaux Cagé (contact : [email protected])

Parfums : Hugo Boss

Elle : Boucles d’oreilles et Bagues : Swarovski / Robe Asos /Manteau : 3 suisses / Shoes : Asos

Lui : Jeans : Digel Galeries Lafayette/ Shoes : Asos / pull Asos /Manteau : Armani Jeans (similaire car ancienne co)

Hello les amis !

Quand Margaux Cagé nous a proposé un shooting en couple j’ai regardé son site et j’étais impressionnée par la qualité des photos, que ce soit dans son studio ou en extérieur. Je me disais qu’elle devait tellement avoir l’habitude de magazines et de supers modèles… Mais Margaux a su nous mettre très à l’aise et elle a tout de suite adhéré à mon idée de shooter en couple dans l’univers AMOUR / PARIS / PARFUM (en général je trouve que les pubs pour le parfum sont les plus sympas, même si là il ne s’agit pas d’une pub mais j’aime bien l’ambiance « séduction » lié au parfum). Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve le résultat très sympa, elle fait des shootings dans son studio ou en extérieur, des books pour les particuliers, de la food, des shootings de magazines etc… Donc si vous cherchez à vous faire des photos inoubliables… Vous savez qui appeler !

Je comptais publier ce shooting pour la Saint-Valentin et finalement je n’ai pas eu le temps cette semaine, mais ce n’est pas grave : l’amour c’est beau n’importe quand et Paris aussi… Bon je vous avoue qu’il faisait 2 degrès ; avec ma veste et ma robe sans manches j’étais sensiblement transformée en Mrs Freezet… Mais le Banjo a été courageux et Margaux n’a pas hésité à marcher dans Paris pour trouver différents spots qui nous plaisaient… Un chouette dimanche et je pense que la complicité se voit sur les photos !

Je porte des bijoux Swarovski dont deux bagues que le Banjo m’a offertes l’année dernière et les boucles d’oreilles qui sont de la collection de Saint-Valentin de cettes année. Pour les parfums nous avons choisi des senteurs estivales d’Hugo Boss, le miens sentant délicieusement la pêche, je suis tellement fan. On préfère les parfums légers pendant toute l’année nous !

Alors je vous laisse avec les photos de ce shooting, dites-moi ce que vous en pensez !

Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple hold my hand melo et el Banjo Pyramide du Louvre Blog lifestyle melolimparfaiteparfums hugo boss et shoes shooting en couple Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple the kiss boucles d'oreilles noeud saint valentin swarovski melo et el Banjo Galerie vivienne Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple hug parfums hugo boss scent for her Blog lifestyle melolimparfaite casual behind parfums hugo boss tonic for himr Blog lifestyle melolimparfaite before the kiss melo et el Banjo galerie vivienne Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple bisou boucles d'oreilles noeud swarovski melo et el Banjo Galerie vivienne Blog lifestyle melolimparfaite hands parfums hugo boss scent for her & Tonic Blog lifestyle melolimparfaite parfums shooting en couple hugo boss spray melo et el banjo Blog lifestyle melolimparfaite the kiss boucles d'oreilles noeud swarovski melo et el Banjo Galerie vivienneBlog lifestyle melolimparfaite shooting en couple the look melo lampadaires et el Banjo Pyramide du Louvre Blog lifestyle melolimparfaite the kiss melo et el Banjo le quai crue de seine Blog lifestyle melolimparfaite the kiss melo lampadaires et el Banjo Pyramide du Louvre Blog lifestyle melolimparfaite shooting en couple dance with me melo et el Banjo Pyramide du Louvre

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un dîner de Saint-Valentin à la maison blanche

Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin chocolats coeur

Hello la compagnie !

Je sais que je vous ai fait saliver lors de nos stories instagram à la Maison Blanche, voici donc notre retour sur leur menu de Saint Valentin ! Tout d’abord c’est la première fois que le Banjo et moi nous y rendions, donc nous avons eu l’effet « wahou » sur la vue panoramique du lieu, en particulier celle de leur terrasse donnant sur Madame Eiffel… Peut-on rêver mieux ? Niveau emplacement, je ne crois pas !

Ensuite, une fois à table, nous avons pu découvrir un menu de Saint-Valentin proposant des plats aux noms si romantiques, tels que « Neiges Eternelles » à « l’hymne à l’amour », une mise en bouche pleine de promesses…

L’amuse-bouche « Neiges Eternelles » était justement une surprise délicieuse puisque le Banjo s’est exclamé « Exceptionnel » dès la première seconde. C’est vrai que je n’avais jamais rien avalé de semblable. De la glace, du cerfeuil, du fenouil et un zeste  de lime accompagné de sirop de vieux balsamique… Une superbe entrée en matière.

Pour l’entrée il s’agissait de saint-jacques en carpaccio poudré à l’hibiscus accompagné de légumes croquants… Vous connaissez mon amour pour les saint-jacques, c’était fabuleux !

Le plat était une sole de Douvres en mousseline. C’était très surprenant car je n’avais jamais mangé de sole en mousseline mais c’est agréable et fondant en bouche.

La sole a été suivie de suprême de volaille roulé et poché, que le Banjo a apprécié et qui, pour moi, a été remplacé par un autre plat de poisson comme je ne mange pas de viande. Les serveurs ont été hyper arrangeants bien que je n’ai pas prévenu à l’avance, j’ai beaucoup apprécié leur attention.

En interlude nous avons eu droit à un kaki Persimon, une sorte de glace avec une sauce acidulée : original et délicieux.

Le dessert, l’hymne à l’amour, était une rose des sables avec un coeur de chocolat noir et un coulis aux fruits de la passion… J’ai adoré les petits coeurs en or sur le dessert et je crois qu’aucun des invités n’a pu résister à ce chocolat (pourtant je ne suis pas très branchée chocolat mais celui-ci était divin). Le Banjo, lui, en revanche, est branché chocolat donc inutile de vous dire à quelle vitesse il a dégusté son hymne à l’amour… Je crois qu’il m’oublie un peu quand il y a des chocolats ! 😆

Enfin, pour terminer sur une note gourmande, nous avons pu terminer avec quelques cerises de Montmorency, des coeurs en chocolat et de la guimauve… Une touche régressive qui m’a bien plu !

Alors pour une saint-valentin très spéciale, vous pouvez dès à présent consulter leur site internet et réserver par ici : Maison Blanche.

Je vous laisse avec quelques photos de ce que vous pourriez déguster avec votre Valentin(e) cette semaine !

A très vite !

Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin amuse bouche Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin entrée saint-jacques Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentinsole de douvres Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin dessert hymne à l'amour Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin menu Blog lifestyle Melolimparfaite restaurant la maison blanche repas de saint valentin vue sur la tour eiffel

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Virée shopping en Hollande : Den Haag et Den Bosch !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag

Hello la compagnie !

Au mois de novembre je vous emmenais en Hollande sur Instagram, à la découverte de deux villes que je ne connaissais pas encore malgré ma passion pour ce pays !

Comment refuser un séjour shopping dans ces deux villes à taille humaine, proposant une alternative à l’effervescence d’Amsterdam ? Le Banjo n’étant pas disponible, c’est avec mon ami La Gent du Style que j’embarquais à bord du Thalys pour des aventures en musique (les gens devaient nous haïr de chanter tôt le matin, mais on était trop contents d’aller en Hollande et Cédric avait prévu les Kinder Bueno… Tous les éléments étaient rassemblés !).

Nous nous sommes donc rendus tous seuls -comme des grands- à Den Bosch où nous avons rejoint une partie du groupe de blogueurs chez Robbies, un concept store qui sert aussi le déjeuner. Avec la préparation des décos de noël, l’athmosphère des boutiques était magique ! Ce qui m’a le plus surprise dans les boutique, c’était l’espace ! Typiquement, chez Robbies, c’était très grand et lumineux, j’ai adoré cet endroit ! Et je ne sais pas si c’est parce que c’est le premier concept store que nous avons visité mais j’avais envie de tout acheter! (Problème que j’ai à chaque fois que je vais en Hollande en fait hahaha!). Il y avait de la magie dans cet endroit !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag Robbies intérieurBlog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag Robbies fleurs Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag Robbiestable de fêtes Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag Robbiestour eiffel intérieur

Ensuite nous sommes allés à Westside qui est une boutique super grande et lumineuse, j’aime ce côté arty et l’on y trouve aussi bien du prêt à porter, que des livres ou de la déco, bref un concept store comme j’aimerais tant en avoir plus en France !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag westside deco Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag westside light

Ensuite nous sommes allés découvrir une boutique de maroquinerie et moi qui ne suis pas spécialement fan de cuir à la base, j’ai beaucoup aimé certains de leurs sacs… et surtout la « Holland touch » avec le logo en petit moulin… Un souvenir plus sympa qu’un porte-clé en plastique et un clin d’oeil plus discret…

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag den bossche bol

La pause goûter  a eu lieu au Grand Café Silva Ducis pour découvrir la spécialité : le Bossche Bol ! Un chou assez gros recouvert de chocolat, à prendre avec une boisson chaude. Je pensais qu’il s’agissait d’une poire au chocolat du coup j’ai été surprise car je n’ai pas trop l’habitude de manger de la crème chantilly !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag hype heroes vendeur Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haaghype heroes butterfliest

(Ces 2 photos sont de La Gent du Style)

La dernière boutique était Hype Heroes, qui m’a vraiment impressionnée. Mon gros coup de coeur du voyage mais malheureusement les prix sont un peu élevés. J’ai adoré l’ambiance jusqu’au boutiste et les vendeurs fringués, gominés et tatoués de partout… Le denim travaillé et personnalisé, les vitrines de papillons… Le concept de la boutique est génial, il y a vraiment une âme derrière tout ça ! Je rêve de m’acheter une de leurs vestes !

Après cette promenade à travers les plus jolies boutiques de la ville nous sommes rentrés à l’hôtel Uylenhof, en plein coeur de la ville. C’est plutôt un appart’hotel : ma chambre était en duplex avec un salon/cuisine en bas et chambre/salle de bain en haut. Largement assez d’espace pour moi toute seule ! J’ai beaucoup aimé à part le fait que ma chambre n’avait pas de chauffage près de l’espace nuit, donc je me suis quand même bien caillée mais j’étais tellement fatiguée que j’ai quand même réussi à m’endormir…

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag accueil hotel uylenhoft

Le soir nous avons fait un « Walking diner » c’est la première fois que je teste ce concept : donc pour l’entrée on teste un restau (Lux), le plat un autre restau  (Allerlei), et le dessert encore un autre restau (Zoetelief). Je trouvais le concept un peu bizarre mais finalement ça nous a donné l’occasion de découvrir trois très bons restaurant très différents… Du coup je me suis régalée dans les trois mais je donne une mention spéciale aux crevettes au curry de LUX, qui sont, je crois, les meilleures de ma vie (et je ne plaisante pas avec les crevettes au curry les gars !).

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag crevettes curry coco walking diner

Après cette journée bien remplie, nous sommes tous allés nous coucher pour être prêts le lendemain tôt et prendre le bus en direction de Den Haag ! J’étais surexcitée parce que je pensais qu’on allait voir la plage mais en fait non Hahaha ! Il faut que j’y retourne pour la voir, il paraît qu’elle est top !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag parcBlog lifestyle Melolimparfaite den bosch et den haag shopping trip

La ville a beaucoup de charme et nous avions beau temps mais j’ai eu moins de coup de coeurs qu’à Den Bosch. J’ai trouvé que les boutiques étaient un peu moins originales même si certaines ne manquaient pas de caractère, comme Collectiv by Swan (un concept store rassemblant un collectif d’artiste au même endroit et proposant de la déco moderne et très chouette) Lady Africa (un boutique où le wax est utilisé pour faire des vêtements aux coupes très classy) ou le Namasté Café (où vous pouvez déguster quelques gateaux, faire du yoga ou acheter une robe de style indien). Chacun a trouvé un créneau où il laisse s’exprimer sa passion. Au délà des boutiques, nous avons aussi fait le tour de la ville au pas de course avec un guide hilarant (c’est toujours plus sympa) mais notre planning ne nous permettait pas d’approfondir les visites, alors ça sera à refaire !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag collectiv by swan medusesBlog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag collectiv by swanBlog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag canal

Et après ces deux jours de vadrouille nous nous sommes posés à l’hotel des Indes pour un délicieux Tea Time dans une déco assez coloniale et une ambiance raffinée. Franchement j’aurais aimé y passer la nuit mais le Thalys nous attendait pour nous ramener à Paris… Alors ça sera pour une prochaine fois !

Blog lifestyle melolimparfaite viree shopping à Den Bosch et Den Haag l'hotel des indes

Sur ce, je retourne bientôt en Hollande, donc je vais bien finir par vous faire découvrir tout le pays 🙂

Ma plus grande frustration ? Ne pas avoir participé à un voyage sur le thème du fromage hollandais (je crois que c’est un rêve ce voyage haha ! Fromage + Hollande : que peut-il y avoir de mieux ?)

A très vite !

Blog lifestyle melolimparfaite vitrine de noel Den Bosch blogtrip

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan 2017

Blog lifestyle Mélo l'imparfaite bilan 2017

Hello la compagnie,

Je voulais avant tout, vous souhaiter mes meilleurs voeux pour l’année 2018… Que l’année soit belle et bonne pour vous et qu’elle vous apporte tout l’amour, le succès et la bonne santé possible. J’espère que l’on ne se perdra pas de vue, ici ou ailleurs ! Je voulais vous faire un petit bilan 2017 avant de passer à de nouveaux articles parce que je n’ai pas toujours le temps d’échanger avec vous sur mes expériences personnelles durant l’année.

J’adore changer d’année parce que je trouve que c’est toujours un bon moment pour l’introspection. En particulier la semaine léthargique entre noël et le jour de l’an, où vous travaillez peut-être mais où personne ne travaille VRAIMENT et lors de laquelle ce coma post-noël nous incite à réfléchir et faire le bilan de ce que l’on a aimé ou détesté pendant l’année qui vient de passer, et ce que l’on aimerait acomplir l’année suivante.

C’était une période que je détestais pendant bien longtemps, en particulier les premières années de mon entreprise, parce que c’était une période où il n’y avait pas de travail. Et bon, quand tu es entrepreuneur tu as toujours peur de ces périodes de vides, parce que quand tu ne travailles pas, tu ne bouffes pas ! Depuis quelques années et probablement surtout depuis que j’ai le blog et que j’ai de plus en plus de mal à décrocher, j’adore cette semaine de flottement. En général j’en profite pour rattrapper un peu ma paperasse, et préparer la nouvelle année en prenant un peu d’avance (sur mes photos, sur mon site, sur les réseaux… Peu importe !).

Cette année, je crois que pour la première fois, alors que j’avais hâte de faire mes to-do list, de voir ce qui serait réaliste dans mes projets etc… Je n’ai rien fait. Je suis rentrée de Grenoble en train le 26 décembre et j’ai joué aux Sims toute la journée (première fois depuis des années !). J’ai pensé à des articles, mais je n’ai pas sauté sur mon clavier. J’ai commencé une nouvelle série et je l’ai dévorée. J’ai posté une photo instagram plutôt tous les deux jours que tous les jours. Et tout ça sans culpabiliser. Je crois que c’est la première fois que je finis l’année autant sur les rotules et que je ne me sens pas coupable de m’arrêter complètement quelques jours.

Pourtant, je ne me plains pas de cette fatigue, parce que ça a été une année vraiment chouette. A la fin de l’année 2016, nous avons déménagé dans un nouvel appartement , et même si il n’est pas parfait et que le loyer fait mal (comme tous les loyers parisiens !), nous avons enfin quitté l’hopital de fous où nous résidions avant. L’année commençait donc carrément mieux ! Un appartement plus calme et situé dans mon quartier de coeur : Montparnasse ! Ca m’avait tellement manqué de vivre ici, d’avoir les commerçants qui me reconnaissent et me saluent, pas du tout comme à Opéra où même les gens qui me voyaient tous les jours me décrochaient difficilement un bonjour.

Alors que je dormais dans l’ancien appart entre 2h et 6h par nuit (vraiment maximum mais en général c’était 4 heures), je dors maintenant 6h ou 7h. Le luxe absolu ! Je suis beaucoup plus efficace dans mon travail, plus réveillée et « présente » en journée, de meilleure humeur et aussi : je ne grossis plus du tout ! Pour rappel j’ai pris 20 kilos en 2 ans dans l’ancien appartement ! Alors bon, je ne les ai pas perdus mais j’ai arrêté de grossir, ce qui est déjà pas mal dans un premier temps ! Pour moi ça a été une bonne chose aussi, parce que je vous avoue que de voir votre corps changer à ce point si vite en ayant l’impression d’avoir perdu complètement le contrôle de la situation, ça fait très peur.

Malgré tout ça, je me trouve assez bien dans ma peau. Je suis stable et heureuse dans ma vie. Le poids n’a pas d’impact là dessus. Ce qui m’attriste et me dégoute peut-être, c’est de voir à quel point les gens (proche ou inconnus) sont obsédés par mon poids (et le poids en général). J’y reviendrai sûrement dans un article dédié parce que le sujet du poids est vaste et je pense qu’il mérite un développement propre.

Je vous raconte tout ça parce que je me suis mise à pleurer il y a quelques jours, quand quelqu’un me parlait pour la énième fois de mon poids. Je me suis mise à pleurer, non pas parce que je suis grosse, mais parce que je me suis dit : « Après l’année que je viens de passer, après le travail fourni, après les challenges et les réussites, après toute la progression… la seule chose que l’on va aborder comme sujet en cette fin d’année, c’est VRAIMENT mon poids ??? ». J’étais verte, c’est le moins que l’on puisse dire.

Alors je me suis dit que je devais mal communiquer -même à mes proches- sur ce que je faisais de mes journées. Il est vrai que je suis un peu secrète sur certains aspects de ma vie, même si être « influenceuse » (il faudrait vraiment qu’ils trouvent un autre mot pour ce métier mais bon ! Vu que c’est celui qui est utilisé pour l’instant vous me pardonnerez !) donne l’impression de n’avoir aucune vie privée, il y a beaucoup de choses que je n’aborde pas, finalement ! Je peux être une pipelette et parler trop, mais pas sur tous les sujets.

Cette année a été pour moi d’une part l’année de la transformation et de l’apprentissage, et d’autre part l’année où je me suis rapprochée le plus possible de VOUS, mes lecteurs. Je vous l’avais dit en janvier dernier ; vous êtes essentiels à ce blog et je tiens à vous remercier autant que possible d’être là après toutes ces années. Certains sont là depuis le tout début ! Grâce notamment à Snapchat ou aux Instastories, j’ai pu échanger avec vous par vidéos et j’ai pu organiser avec Avène une rencontre géniale avec 10 d’entre vous ! J’espère qu’il y en aura d’autres !

Le premier trimestre étant calme, je me suis surtout concentrée sur les moyens de me rapprocher de vous et de vous faire participer davantage à l’aventure. C’est aussi une période durant laquelle a commencé une sorte de chasse aux sorcières dans la blogosphère, particulièrement malsaine et hypocrite, qui a pris des proportions dégueulasses et m’a fait m’éloigner rapidement de personnes que je pensais être des copines, aussi bien dans les Relations Presse que dans les blogueuses. Je n’ai qu’à grandir un peu. C’est aussi l’année où seul instagram est devenu maître du jeu et où tout le monde a voulu croquer sa part du gateau. Si au début du jeu chacun a su toutes proportions garder pour essayer de tirer son épingle du jeu, on est passés au stade de la schizophrénie.

Je vous l’avoue, je me désintéresse de ce réseau de plus en plus, alors qu’il était mon réseau préféré. Ce culte de la perfection, sa dictature de la performance en like et commentaires, le fait que ce soit un réseau drivé essentiellement par du vent (en commençant par les mises en scène des photos de nos moindres croissants) mais aussi… Le fait que tout le monde essaye d’augmenter son engagement mais j’ai une question : quand vous voyez  les comptes d’instagrameuses comme Debiflue ou Gypsea_lust par exemple… 2 jeunes femmes blondes aux yeux bleus, à la plastique « irréprochable » montrant très souvent un popotin bien ferme dans des eaux turquoises, cheveux dans le vent, animaux sauvages, fonds marins déments et paysages à couper le souffle. Avec un mec photographe professionnel et les plus beaux 5 étoiles du monde qui les invitent de partout. A partir de là, CONCRETEMENT, niveau feed, vous voulez faire quoi de mieux, ou plus original ? Instafusée et poser avec un alien (je de-man-de !) ? Parce que moi je ne vois pas. Et force est de constater que sur Instagram, paradoxalement, ce ne sont pas les belles photos qui font gagner des followers mais la popularité. Il y a de grosses blogueuses dont je trouve le feed étonnament moche et pourtant elles ont une communauté immense.

Et puis, tout cela mis à part… Tout le monde copie tout le monde au niveau des filtres, des poses, des lieux…J’ai l’impression d’avoir tout vu 50 000 fois . Alors j’ai plus de plaisir à échanger avec vous via les stories ou les snaps, sans filtres, sans mise en scène. Donc j’y reste, sur Insta, mais je m’en détache petit à petit, en espérant qu’on trouve un équilibre entre les différents médias. Parce que moi j’ai démarré ce blog parce que j’adore écrire… Je pourrais vous écrire toute la journée. J’aime bien prendre des photos aussi, mais moins. Et en fait j’adore prendre des photos à ma façon, et pas forcément « la façon qui marche sur instagram ». Je crois que quelque part, j’en veux à Instagram de me prendre du temps sur l’écriture et la relation que l’on a nouée ici, sur ce blog. Une vraie relation.

Bref, tout ça pour vous dire qu’en vivant désormais Rive Gauche (la plupart des evenements se passent Rive Droite) et avec l’ambiance cramoisie qui a régné cette année j’ai pris beaucoup de recul avec la blogosphère et ça m’a fait du bien. Ca m’a un peu attristée aussi, mais comme je prends tout à coeur, j’ai préféré m’éloigner et me protéger. Comme dirait Jean-Jacques Goldman, en ce qui concerne la blogo (qui a fini par rimer avec Gestapo et mytho), je n’aurais pas aimé « naître en 17, à Leidenstadt ». Les gens sont prêts à tout, mais vraiment à tout, et humainement je les trouve assez médiocres pour des personnes qui en plus se targuent d’avoir une morale, EUX.

Tout cela m’a amenée, aussi, à commencer à reprendre une direction plus saine pour mon blog : mieux sélectionner les marques avec lesquelles je travaillais, limiter au maximum les partenariats. Tout n’est pas encore parfait mais le blog ressemble davantage à ce à quoi j’aspire et qu’il n’était plus du tout. Un bout de moi et un peu d’autres choses, mais quand même un bout de moi. Je compte donc un maximum sur 2018 pour que le blog ressemble vraiment complètement à ce que j’en attendrais en qualité de lecteur. Il ne tient qu’à moi de me tenir à ma ligne de conduite.

Le blog me permet toujours de vivre des expériences fabuleuses, de travailler avec des marques que j’aime et de partir dans des lieux magnifiques comme cette année Ténérife, Djerba, l’île Maurice, Malte, Bali, la Hollande… Des expériences toujours génialissimes qui m’émerveillent !

Enfin pour 2017, en limitant les évènements et les partenariats, j’ai décidé de me concentrer sur plusieurs aspects de ma vie :

  • Redresser ma société et la remettre dans le droit chemin car elle a pas mal souffert du temps consacré au blog !
  • Me former dans certains domaines, notamment le marketing et la vente mais aussi certains réseaux sociaux (Pinterest était un mystère pour moi), le SEO et d’autres domaines utiles dans lesquels j’étais particulièrement ignorante. Le problème quand tu commences à apprendre c’est que tu veux toujours en savoir plus, en lire plus et tester de nouvelles techniques… Donc j’y ai passé un temps fou mais à force de pratiquer, ça rentre un peu et je m’améliore. Comme le sport, le plus difficile est de s’y mettre mais après, ça devient une routine et tu réalises l’importance de ces détails et ce qu’ils t’apportent.
  • Suivre des programmes de développement personnel. Jusqu’à cette année je lisais souvent des livres de développement personnel mais de façon espacée. Du coup, ça me paraissait plutôt abstrait, je n’arrivais pas toujours à tout connecter pour utiliser les conseil de certaines vidéos ou de certains livres, bien qu’ils me paraissaient avoir du sens. J’étais toujours dans une sorte d’introspection à me demander ce qui n’allait pas chez moi, ce qui me bloquait ou ce que je ne comprenais pas. Et puis le Banjo m’a proposé de suivre un programme d’Eben Pagan avec lui et j’ai accepté par curiosité. J’ai bien accroché avec le rythme de ses vidéos et la façon dont il abordait les choses. Nous avons donc enchaîné avec plusieurs programmes de développement personnel qu’il propose et j’aime aussi le fait qu’il donne une liste de livres très intéressants et absolument nécessaires à la maîtrise du sujet sur lequel on essaye de travailler. On a enchaîné les programmes de plusieurs personnes, des vidéos, des podcasts, la plupart venant de grands « gourous » du développement personnel aux Etats-Unis. Et puis, ça a pris forme. Ca devenait concret. Les vidéos, les podcasts, les livres et les discussions sur le sujet avec le Banjo… Je commençais à voir une ligne directrice dans toutes ces idées lancées vers moi dont je ne savais initialement pas vraiment quoi faire. La répétition, la réfléxion, le travail et également les exercices des programmes combinés m’ont fait intégrer un état d’esprit différent de celui que j’avais. Et l’état d’esprit est une base importante à tous les niveaux. Je me sens plus responsable de mes actes, plus proactive, et encore plus déterminée. Je vous préviens cependant que c’est un engrenage dont il est parfois difficile de sortir… Il y a toujours plus de programmes, plus de podcasts, plus de livres à lire…Mais c’est réellement passionnant. Parfois éprouvant, certes, surtout au début, quand on vous pousse à réfléchir à tous vos démons passés et actuels. On vous force à réfléchir à des choses que vous n’avez pas forcément envie de ramener à la surface. Et pourtant, pour les chasser, il faut en avoir conscience. Alors j’ai essayé de combattre le côté obscur de la force et j’ai travaillé pour donner une forme à mes idées. Et je suis plutôt contente de la progression.
  • Nous avons aussi introduit 10 minutes de méditation le matin. Pour moi, c’est plus facile au réveil alors que les volets sont encore fermés et que mes sens ne sont pas encore trop stimulés et mon cerveau est encore au repos. Si je fais de la méditation en pleine journée il m’est plus difficile de trouver le calme nécessaire (à l’extérieur mais aussi en moi-même) pour faire cela correctement. Je trouve que ça m’a bien aidé à rester zen !
  • C’est très clairement lié au développement personnel car c’est conseillé dans plusieurs programmes, mais Le Banjo et moi nous sommes inscrits à un club de groupe de parole  TOASTMASTERS. Dans mon cas j’aurais préféré me couper une jambe. Me jeter dans un club où je devais prendre la parole en public devant des gens que je ne connaissais pas, et en plus en anglais ? NO, THANKS ! Dans le club où nous sommes, le meeting se déroule en anglais mais il y en a en français ailleurs si cela vous intéresse. Le but est d’améliorer votre façon de communiquer à l’oral, que ce soit dans le cadre de votre travail -si vous animez des réunions et séminaires-, ou de convaincre si vous êtes vendeur, par exemple. Ou ça peut être simplement de mieux communiquer pour vous faire des amis ou même établir plus d’autorité avec vos enfants ! Les meetings sont très structurés, on passe d’abord par des speechs improvisés (on vous pose une question de tous les jours et vous devez répondre de façon structurée en 2 minutes… Détrompez vous ce n’est pas facile !), puis il y a des speechs préparés de 5 minutes. Ensuite il y a une deuxième partie où tous les membres évaluent les intervenants, mais c’est toujours de façon bienveillante. J’ai appris beaucoup en seulement 3 mois chez Toastmasters, et notamment sur la façon de délivrer un message de façon positive même lorsque celui-ci est négatif. En ce qui me concerne c’est très utile, parce que je suis d’une franchise très brutale et directe. Je ne comprends jamais pourquoi les gens disent sans arrêt qu’ils veulent que l’on soit honnêtes et « sans filtres » avec eux, mais de toute évidence, dès que je commence à ouvrir la bouche, les gens tremblent et le prennent mal… Du coup la plupart du temps je me tais, et quand j’explose la plupart des gens ne comprennent pas d’où ça sort et me prennent pour une folle. J’apprends donc progressivement (ou du moins j’essaye) une forme de diplomatie (et ça, c’est une grande nouvelle !). Au départ j’aurais pu me dire que je m’en fichais mais l’exemple des autres membres m’a donné envie d’essayer. Il y a une réelle bienveillance de chaque membre envers les autres pour les faire progresser. Le plus important pour moi, c’est que je suis un peu moins timide depuis que je participe à ces meetings. Je sais que beaucoup n’y croient pas, mais je ne suis pas capable de demander l’heure ou le chemin dans la rue. Si je vais à une soirée et que personne ne me parle, je peux faire tapisserie sans problème, j’ai une grande expérience. Une fois qu’on engage la conversation avec moi, ça va, j’essaye de rebondir. Mais tant que personne ne me parle, je reste dans mon coin. Lors d’évènements récents je me suis aperçue que j’étais un peu moins hésitante à parler à des inconnus et à essayer de briser la glace. Par contre c’est à double tranchant, j’essaye souvent un humour décalé et si ça tombe à plat je retourne me cacher dans ma grotte… Mais si ça marche, bingo ! Bon, je ne suis pas devenue extravertie pour autant, mais disons que je vois une légère amélioration, et ça c’est plutôt cool.

Alors, est-ce que je vous ai écrit tout ça pour vous dire que je suis devenue plus belle et plus intelligente ? Non ! Mais même si cette année 2017 n’a pas été l’année de tous les acomplissements, elle a certainement été l’année où je me suis le plus sérieusement engagée dans mon evolution professionnelle et personnelle.

J’y ai passé, il est vrai, un temps fou, mais en ce début 2018, je vois déjà les progrès qui résultent de cet investissement et je me dis que j’ai bien fait de planter toutes ces petites graines pour qu’elles poussent et m’aident à m’orienter vers de meilleurs résultats en 2018 et toutes les années qui suiveront. En ce qui concerne ma société également, même si elle n’a pas atteint tous les objectifs dont je rêvais, elle a un peu remonté la pente cette année. Tout n’est pas au top mais on va dans la bonne direction… Et c’est ça qui m’importe !A mes yeux, une fois cette démarche entamée, tout ne peut tendre que vers le mieux sur le long terme.

Je ne vous cache pas que ça requiert une certaine discipline, de travailler sans arrêt sur soi et sur ses projets. Une discipline que je ne pensais pas avoir, peut-être. Je suis déterminée, on ne peut pas me l’enlever, mais parfois je rejette les contraintes et l’autorité en bloc. Heureusement, j’ai la chance d’avoir une source d’inspiration infinie près de moi, qui est aussi l’amour de ma vie : Le Banjo. Voir sa détermination au quotidien me motive à suivre ses pas. Après tout, c’est lui qui m’a demandé en premier lieu si je voulais suivre un programme avec lui pour voir…Puis ce sont les programmes qui m’ont fait lire des livres et entreprendre des formations.

Et ça a débouché sur une année épanouissante comme celle-ci. Une année où je n’ai pas été juste « une fille qui a grossi » mais où j’ai fait plein de choses intéressantes, appris et travaillé sans avoir le temps de me demander si j’allais faire la couv’ de Vogue. Parce que je sais que même si c’est mal vu en France d’avoir confiance en soi,  je pense que je vaux bien mieux que « juste » ça !  Et je ne dirais pas forcément que cette année m’a changée, mais elle m’a ouvert tellement de nouvelles perspectives. Alors pour ce bilan 2017 je dirais : merci l’AMOUR et merci la VIE pour cette étonnante année et j’ai juste hâte de voir ce que nous réserve 2018 et les suivantes !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Dyson Supersonic : un sèche cheveux qui décoiffe !

sèche cheveux dyson supersonic avis ca decoiffe fun blog lifestyle melolimparfaite

Photo by Maxime Bernadin

Hello la compagnie !

Je reviens enfin vers vous pour vous faire un retour sur le dernier sèche-cheveux Dyson Supersonic. Je peux vous dire que j’avais beaucoup entendu parler de ce modèle mais je n’avais pas trop fait attention à tous les détails et quand je l’ai reçu j’étais super contente mais vous m’avez toutes posé une seule et même question : « Vaut-il son prix ? » ! Je me suis donc sentie en mission de bien le tester…

sèche cheveux dyson supersonic avis simple melolimparfaite

Pour être honnête avec vous, je ne suis pas très regardante sur les sèches-cheveux, parce que j’ai les cheveux fins et clairsemés et du coup ils sont assez rapides à sécher. De plus ils sont raides et assez brillants donc je n’ai pas spécialement eu le sentiment d’avoir besoin  de chercher la perle rare en matière de sèche-cheveux. Quand je suis passée à de bons sèches-cheveux, j’ai surtout noté que mes cheveux sèchaient encore plus vite (et comme je n’aime pas trop passer du temps là-dessus, ça m’arrangeait !) mais après je n’ai pas vraiment vu d’autres différences.

sèche cheveux dyson supersonic avis blog lifestyle melolimparfaite visuel horizontal

Là en allumant le sèche-cheveux Dyson Supersonic pour la première fois j’ai eu surtout l’agréable impression qu’il était moins bruyant que mon sèche-cheveux précédent, mais surtout j’ai adoré le fait qu’il soit plus léger et plus maniable. J’ai trouvé tout-de-suite qu’il était mieux que ce dont j’avais l’habitude et pour tout vous dire… à mon grand étonnement ! On parle d’un sèche-cheveux, donc je ne me doutais pas que des détails pouvaient me faire m’exclamer « Oh tiens, c’est bien ça ! » pendant toute la phase de découverte !

sèche cheveux dyson supersonic avis smile blog lifestyle melolimparfaite

Pour vous résumer un peu la situation, j’ai trouvé que le packaging et le choix de couleur était très sympa. De plus, pour Noël un coffret platinum vous est offert, lequel ressemble à un véritable écrin à bijoux. Comme le format du sèche-cheveux est assez compact, le mettre dans cet étuit fait très classe ! Quand j’ai mis le sèche-cheveux Dyson Supersonic en route, j’ai trouvé qu’il faisait moins de bruit que mes sèches-cheveux précédents même si il n’est pas non plus aussi silencieux que ce que je pensais. Ce qui m’a le plus bluffée, c’est sa légèreté et sa maniabilité ! Je fatigue vite au niveau des bras et ça m’agace rapidement si je dois avoir les bras en l’air pour tenir le sèche-cheveux et essayer de paramétrer la mèche autour de la brosse etc… Bref je crois que je n’aurais pas été une très bonne coiffeuse ! Du coup là je le trouve vraiment agréable d’utilisation… Aussi, j’ai vraiment apprécié de pouvoir régler la chaleur pour garder des cheveux en pleine forme et brillants ! Vous voyez une vraie différence entre les réglages !

sèche cheveux dyson supersonic avis blog melolimparfaite smile

Alors, on en vient à la question cruciale : 399 € pour un sèche-cheveux Dyson Supersonic, est-ce bien raisonnable ?

En toute transparence, je ne les aurais pas investis. Comme je vous l’ai dit je n’ai pas une tignasse qui justifie un entretien démentiel mais surtout je ne fais pas partie des gens qui peuvent se le permettre. Si vous avez le budget, que vous êtes à l’aise financièrement, ou si vos cheveux nécessitent un entretien particulier et que vous pensez que cela va vous faire gagner du temps ou vous permettre d’être coiffée comme une déesse plus facilement, je vous confirme que ce sèche-cheveux est TOP (après, je ne suis pas coiffeuse et je n’en ai qu’une utilisation personnelle, donc je compare seulement aux éléments que j’ai déjà pu tester dans ma vie !).

En revanche pour moi, -et je pense pour beaucoup de gens- investir cette somme dans un sèche-cheveux nécessite des sacrifices que je préfère faire pour des choses de première nécessité. Tout dépend évidemment de votre aisance financière et de la priorité que vous donnez à la coiffure dans votre routine. Je n’ai pas de réponse miracle… Je pense que les gens qui l’achètent sont les gens qui peuvent tout simplement se le permettre. Il est haut-de-gamme et tient ses promesses, OUI. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu tester et voir la différence avec d’autres sèches-cheveux. Maintenant jusqu’à quelle sommes considérez-vous pouvoir monter pour cette différence ? C’est à vous de le déterminer. Personnellement je ne crois pas que je serais prête à franchir ce pas !

sèche cheveux dyson supersonic avis coiffage blog lifestyle melolimparfaite sèche cheveux dyson supersonic avis decoiffage melolimparfaite sèche cheveux dyson supersonic avis melolimparfaite vertical

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 idées cadeaux pour homme

8 idées cadeaux pour hommes pour noel

Hello la compagnie !

Nous y voilà, c’est la dernière ligne droite avant noël et je me retrouve comme chaque année avec le même problème : qu’acheter à mon père ou à mon chéri ?

Les hommes sont toujours un véritable casse-tête pour moi et leur offrir un cadeau n’est jamais facile (à moins d’un budget illimité que je n’ai pas….). Leur phrase préférée ? « Si j’ai besoin d’un truc je me l’achète et si je ne me l’achète pas c’est que c’est cher » (traduction : Je ne pourrai pas leur acheter non plus ! Haha!).

Pourtant en me creusant bien la tête j’ai trouvé quelques idées sympas et pas forcément hors budget pour un cadeau de noël qui leur rendra le sourire…

1/ Une carte cadeau de massage à domicile… Chez Urban Massage ! Je vous en avais déjà parlé plusieurs fois sur mon insta et dans mes stories mais Urban massage propose des massages à domicile à Paris, et j’ai déjà eu recours à leurs services : franchement c’est le top du top. Le praticien arrive chez vous avec sa table de massage, prépare l’atmosphère et vous masse pour le temps que vous avez commandé sur le site. Vous pouvez choisir le praticien sur le site et choisir le type de massage que vous souhaitez et l’horaire. C’est un énorme + de ne pas avoir à prendre les transports avant ou après et de pouvoir finir cette séance en se blotissant directement sous la couette ! Bon si vous voulez me faire plaisir, offrez-moi plusieurs cartes cadeau, ça me conviendra à merveille !

2/ Alors que récemment je vous parlais du PXC550, certains me faisaient remarquer que son prix était un peu élevé. Sachez que d’autres modèles sont d’excellente qualité tout en étant moins cher, comme le modèle Momentum 2 en ce moment à 199 € sur le site Sennheiser, dont j’ai de supers échos de la part de mes proches, aussi bien sur le confort que sur l’isolation du bruit.

3/ Un coffret de parfum… Si il en porte un, alors celui de son choix, et si il n’en porte pas ou si il n’a pas de parfum de fétiche… Lui offrir un classique…Comme ce chouette coffret Hugo Boss, un classique qui ne déçoit jamais !

4/ Un tableau, une oeuvre, ou ce tableau rond « rêve de sable »… Vous rappelez vous de ces tableaux apaisants et colorés où l’on regardait le sable s’écouler si lentement ? Il m’a fallu ce tableau pour m’en souvenir et j’avoue que j’en prendrais bien un pour la maison !

5/ Un séjour… Pas forcément les Maldives si vous n’avez pas le budget, mais il m’arrive de regarder souvent les week-ends en Europe sur lastminute, qui font un bon petit break dépaysant.

6/Si il est fan de quelqu’un, lui acheter quelque chose en rapport (CD, places de concert, tee-shirt, livre etc…). En ce moment ce sont CDs de Johnny qui vont s’arracher ! Mais peu importe l’idole, le fan est toujours heureux d’avoir des nouveautés !

7/Je connais peu d’hommes qui résistent à Star Wars et des petits goodies sur le film préféré leur feront toujours plaisir ! Nul ne peut cacher le côté geek de la force à ce point ! Ces petits chaussons Star Wars feront l’affaire car ils affichent sa passion tout en restant discrètement à la maison…

8/ Le légendaire coffret de chaussettes fantaisies chez Happy Socks, je vous avoue que j’aime vraiment particulièrement leurs modèles sport qui tiennent bien le pied, mais plus généralement c’est une marque colorée et fun, qui donne le smile dès que l’on s’habille le matin et je valide complètement !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !