Mistresses

Mistresses

Aujourd’hui on va parler un peu séries, parce qu’il faut bien le dire ; nous avons traversé une période de disette où les séries cultes s’achevaient et qu’il faut faire le tri dans les nouvelles venues, voir si on accroche avec les personnages et voir si elles vont être renouvelées (je suis encore complètement traumatisée par l’arrêt brutal de Ringer).

C’est donc pas vraiment convaincue que j’ai entamé la série Mistresses, parce qu’en fait, le titre ne m’inspirait rien de bon. Mistresses ? Des histoire d’infidélités ? C’est vraiment pas du tout pour moi ! J’ai tendance à vraiment me sentir mal à l’aise dans ce genre de choses, oui, je sais, c’est bizarre de pouvoir regarder Dexter ou Hannibal mais de ne pas supporter les histoires extra-conjugales. Finalement, je me suis aperçu qu’il ne s’agissait pas d’infidélités, mais tout simplement de la vie de ces 4 filles toutes différentes et attachantes. On se prend vite au jeu et le casting est très sympa. Je trouve les filles de Mistresses moins caricaturales que dans Desperate, il est donc peut-être moins facile de s’identifier clairement à l’une d’entre elles, mais on a envie de faire partie de leurs amies et de connaître tous leurs petits secrets.

J’aime bien les séries assez féminines, ça me détend,  mais c’est vrai que depuis Desperate Housewives les séries axées “love story” que je regardais étaient plutôt ados… Avec Mistresses ce sont des histoires adultes, parfois compliquées certes, mais ce sont des situations où je m’identifie davantage que dans Awkward, forcément. Du coup j’ai dévoré les épisodes et je vous la conseille vivement pour les longues soirées sous la couette qui s’annoncent ! Ça va être long d’attendre la prochaine saison !

Rendez-vous sur Hellocoton !
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr Spread the love...