Getting old sucks

bastille grenoble

A few days ago I posted a picture of me on Instagram, without clarifying that it was an old one. I didn’t do it on purpose, I didn’t do it to « cheat » nor did I do it to « test » my followers. I just posted it because it reminded me of nice moments with my friends and I looked happy on that picture.

Anyway, during the day I received a lot of comments about it, from « pretty » to « what did you do to your hair ? » on the social networks. At the end of the day, I could tell that people really liked me « more » on this picture than they did on others. It doesn’t really matter since I don’t take any responsibility or credit for the way I look. People can find me ugly or pretty, there’s nothing I can do about it, so I don’t really care. I don’t think anyone deserves credit for the way they’re born. I admit it’s a lot nicer to have people tell you they like you than having them hating you, but at least I like their opinion to be based on what they know about me –  if they think I am a good person or not, if they think I’m smart and funny enough to hang out with… that kind of thing.

Anyway, I can’t help but notice that people don’t look at me the same way and don’t act the same way with me as when I was younger. I can tell that contacts were « easier » before. And even for work, I have noticed only years later that being young and prettier opened some doors more easily than now.

On the picture above, I was 18. A skinny 18 year old girl with nice skin – even without foundation- who thought she was ugly. For real. I was convinced I was and by the time I turned 30, I guess I never realized that I was not that bad looking and never really felt « pretty ». And now I look at this and I’m like « Daaaarrrrn, no I am not Alexandra Lima by far, but at some point I could have thought that it was OK ». That never happened.  And when I « gained weight » (45 kilos instead of 43 at the time !!! Needless to say I am very far from these numbers now;) !) I thought I was good for the trash. Literally. Because at the end, there’s this period when you think that you have time to work on looking better, and then the time has passed and your time is up. There is no going back.

Sometimes people are asking me « all theses selfies on blogs or Instagram, isn’t it a bit ego-centric ? Aren’t you all full of yourself with all these followers and attention ? ». Truth is, I don’t know why people seem so convinced that bloggers are full of themselves. I don’t especially like taking pictures of myself all the time but I am happy when I manage to take a good one. However, no matter how good the picture might be, I know what I look like when I wake up in the morning and GOSH my face seems to be falling apart and no picture can fix that feeling that you have lost the battle unless you shoot for injections or whatever can do the trick. I just regret that I never realized at the time, that there was an « after »… and that I was missing the chance to like and appreciate the perks of youth.

You know I am a fan of Michael Jackson right ? So I am not exactly shocked by people who’ve had plastic surgery. However at some point I really wondered about WHY Michael couldn’t let it go. Why couldn’t he accept his age. I found that weird and ridiculous, I found my parents always kind of comfortable with their age and I just couldn’t understand why people would go to such extreme measures to stay young. But now I get it. It just struck me like a bomb when I reached the age of 30. It was really really weird, but that’s when I became conscious that I wouldn’t be 20 anymore. And that’s when I also started to see all the defects showing up on my face.

Weirdly though, when I was 20 years old, I couldn’t go out without make-up at ALL. Like EVER.

Nowadays, I do go out more without make-up than with it. I guess even if I am sad to see whatever beauty I could have fade away, I am just really more confident in the woman I became. Not the prettiest, not the smartest, but strong, hard-working and trying to do the right thing. So after all, yes I prefer my older pictures too. But I feel like the person under my skin knows who she is and what she wants. And that makes me stand up every morning pretty happy and proud, no matter what others think of my boobs, my eyebrows or my personality. This is who I am. And whoever you are you should stand for what you are and walk proud, no matter your age or weight or all these things people fucked our self-esteem up for centuries with. Take care.

_______________

Il y a quelques jours j’ai posté une photo sur Instagram sans préciser que c’était une ancienne photo. Je n’ai pas fait ça pour « tricher » ou pour « tester » mes followers. Je l’ai fait parce que j’ai l’air heureuse sur cette photo et que ça me rappelait de bons souvenirs entre amis.

Bref, durant cette journée j’ai reçu beaucoup de commentaire sympas du  « très jolie » jusqu’à « qu’as tu fait à tes cheveux ? », ce genre de chose (j’avais juste une dizaine d’année en moins, en fait !). Au final, les gens me préfèraient sur cette photo que sur toutes mes photos récentes. Tout cela n’a pas vraiment d’importance car je ne considère pas que l’on ait du mérite à être beau ou des torts à être laid. Que les gens me trouvent moche ou jolie, je ne peux pas y faire grand chose, ni changer de physique, donc ça me passe un peu au dessus de la tête. Nous n’avons pas de pouvoir sur ce qui nous est donné à la naissance. J’avoue qu’il est plus sympa d’avoir des gens qui t’apprécient plutôt que des haters, mais je préfère que leur décision soit prise sur ce qu’ils connaissent de moi ; si ils pensent que je suis sympa, si ils pensent qu’on a le même humour ou qu’on peut mener une conversation intelligente… ce genre de choses.

Malgré ça, je ne peux m’empêcher de remarquer que la façon dont les gens me regardent et la façon dont ils agissent avec moi a changé avec le temps. Je constate que les contacts étaient plus faciles avant. Même pour le travail, je n’ai réalisé qu’il y a peu qu’être jeune et jolie ouvrait quand même des portes qui aujourd’hui étaient fermées pour moi (et la blogo est un très bon exemple d’ailleurs).

Sur la photo ci-dessus j’ai 18 ans. Une fille de 18 ans, mince, avec une peau lisse, les cheveux au vent et même des sourcils bien fournis ! Et je me trouvais moche. Vraiment. J’étais convaincue d’être moche et jusqu’à ce que j’atteigne 30 ans je n’ai jamais réalisé que j’aurais pu au moins me trouver « pas si mal » et je ne me suis donc jamais sentie « jolie ». Et maintenant je regarde cette photo et je me dis « Merde, je ne suis pas Alexandra Lima, c’est clair, mais à un moment j’aurais pu me sentir bien dans ma peau ». Mais non, ça n’est jamais arrivé. Et lorsque j’ai « pris du poids » (attention à l’époque 45kilos au lieu de 43 : ouhlala ! -Inutile de préciser que je suis bien loin de ces chiffres désormais !-) je pensais que j’étais bonne à jeter. Carrément. Parce-que finalement il y a toute cette période quand tu es jeune où tu te dis que tu as le temps de « travailler » à devenir belle et en général la période d’après où tu réalises que là, c’est trop tard, tu es sur la piste descendante et tu ne repasseras pas par la case départ. (Jamais).

Souvent on me demande « Tous ces selfies sur Insta et le blog, c’est pas égocentrique ? Vous êtes pas un peu narcissiques les blogueurs ? ». En fait je me demande pourquoi les gens pensent systématiquement cela (connaissez-vous une seule nana qui se lève le matin en se disant « JE SUIS TROP CANON DE LA TETE AU PIED » ?). La vérité -comme l’indique le nom de mon blog- c’est que l’on essaye de montrer -nous, blogueurs- qu’une fille banale comme moi -ou d’autres- peut oser aussi, se montrer, avec ses formes, sans maquillage et tout le tralala. Je n’aime pas spécialement prendre 15000 photos de moi mais je suis contente quand j’arrive à en prendre une bien et montrer comment tombe une fringue sur une fille « normale ». Cependant, peu importe à quel point je peux me trouver jolie ou pas sur une photo, ça ne change pas la réalité immuable de ma tête au réveil. ET FUCK, je trouve que ma peau a perdu sa fermeté et mon regard son « pétillant ». Aucune belle photo ne peut changer ce sentiment d’avoir perdu la bataille contre le temps -dont tu ignorais jusqu’à l’existence- à part si on se met aux injections ou ce genre de choses -mais je ne suis pas prête pour le moment-. Je regrette seulement de ne jamais avoir réalisé à l’époque qu’il y avait un « après » et que j’étais par conséquent en train de laisser passer ma chance de profiter de ma jeunesse.

Vous savez que je suis fan de Michael Jackson alors vous imaginez bien que je ne suis pas du genre à juger les gens qui font des chirurgies esthétiques. Cependant à un moment je me suis vraiment demandé pourquoi Michael n’était pas capable de lâcher l’affaire et d’accepter son âge. J’ai toujours trouvé mes parents confortables avec leur âge et plutôt biens dans leur peau. Du coup je ne comprenais pas les gens qui en venaient à de telles extrémités pour avoir l’air jeune. La chirurgie en elle-même ne me dérangeait pas, c’était juste cette quête de jeunesse qui me dépassait. Mais maintenant je comprends ! Ca m’a fait l’effet d’une bombe quand j’ai atteint 30 ans. C’est peut-être vraiment bizarre mais ce n’est que là que j’ai été consciente que je n’avais pas 20 ans pour toujours, que je ne les aurais plus jamais. Et c’est aussi la période où j’ai commencé à constater les premiers signes de vieillissement sur mon visage.

Etrangement, lorsque j’avais 20 ans, je ne pouvais jamais sortir sans maquillage. Mais alors JAMAIS. L’idée que l’on me voit sans maquillage m’était insupportable.

Maintenant, je sors plus souvent démaquillée que maquillée. J’imagine que même en étant triste de voir ma jeunesse se fâner, je suis simplement plus confiante en la femme que je suis devenue. Pas la plus belle, pas la plus intelligente, mais forte, bosseuse, essayant d’être juste et de respecter mes  valeurs et celles qui m’ont été transmises par mes parents. Droit dans mes bottes, c’est le plus important pour moi. Avoir des proches capables de me dire si je chie dans la colle mais qui m’aiment quand même pour l’imparfaite que je suis fondamentalement, comme je les aime pour les imparfaits qu’ils sont.

Alors, oui, après tout, moi aussi je préfère nettement me regarder sur mes photos d’avant… Mais j’ai le sentiment que cette personne sous ma carcasse sait mieux qui elle est et ce qu’elle veut. Et ça me permet de me lever assez heureuse tous les matins, et assez fière : peu importe ce que l’on pense de mes sourcils, de mon décolleté ou de ma personnalité. C’est ce que je suis, c’est ma minuscule empreinte sur cette terre. Et qui que vous soyez vous devriez aussi marcher fière de qui vous êtes, peu importe votre poids, votre âge, et toutes ces conneries avec lesquelles on nous emmerde quand même copieusement depuis des siècles. Bisous.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

El Banjo & Mélo testent la marque Premier

Blog mélo l'imparaite et el banjo test crèmes et nail kit premier

Hello !

Cette fois j’ai pu tester une marque en même temps qu’El Banjo, puisque suite à notre déclaration d’amour aux produits de la mer morte, j’ai été contactée par la marque Premier pour tester leurs produits,  à base de sels et de boue de la mer morte également. La marque est déjà connue dans le monde entier pour ses produits qualitatifs, mais ne se développe en France que depuis peu de temps.

Je vais commencer par vous parler du produit que j’ai préféré : mon complexe hydratant peaux normales à sèches.

crème hydratante premier femme blog melo l'imparfaite

Le packaging est très sympa, plutôt typé haut-de-gamme et il y a deux produits en un. En effet, le pot s’ouvre normalement pour accéder à la crème, mais le haut du capuchon se dévisse et il contient une pierre (soft, je vous rassure) à utiliser comme un petit savon lorsque vous vous lavez le visage, afin de préparer au mieux votre peau pour appliquer ensuite la crème.

Le produit est 100% naturel, à base d’ingrédients actifs, de minéraux et d’eau de la mer morte. J’ai vraiment aimé, dès la première application, le confort que procurait la crème, mais surtout la douceur de ma peau après application. La crème ne peluche pas du tout, elle hydrate parfaitement, c’est donc une très bonne base de maquillage. Je la mets deux fois par jour, une fois le matin, une autre avant d’aller me coucher et je trouve que la sensation de douceur de la peau est assez spectaculaire, par contre en ce qui me concerne ça manque de repulpant donc il faut que je l’associe à une crème anti-âge, mais à sa décharge, ça n’est pas ce qu’elle promet. Et ses promesses, elle les tient largement ! Le seul bémol à mon avis c’est  le prix, mais avec 60 ml de contenance elle peut durer facile deux mois voire trois (je l’utilise depuis un mois et il me reste plus de la moitié du pot).

El Banjo, lui, a testé la crème hydratante pour homme :

Crème hydratante homme premier blog mélo l'imparfaite

Cette crème est simple, comme son package. Elle n’est pas très chère et elle a une odeur discrète. Je l’applique sur le visage d’El Banjo le matin et le soir (parce que tu crois vraiment qu’il va y penser ? Il s’en fout; il vieillit pas lui, de toutes façons !). Le crème lui procure confort et hydratation mais il n’a pas constaté d’effet « douceur » qui est flagrant avec ma crème et il n’y a pas d’engagement au delà de la crème, comme avec la petite pierre bleue permettant de préparer la peau pour ma crème. Le gros avantage c’est qu’elle fait plus de deux fois la contenance de la mienne pour un prix bien inférieur, et qu’il en a donc pour un bout de temps à se faire dorlotter tous les matins et tous les soirs (je crois bien que c’est ça qu’il préfère dans cette crème ^^). Mais on s’applique nos crèmes mutuellement, comme ça pas de jaloux (au départ, ce shooting était sensé être sérieux d’ailleurs.)

Blog mélo l'imparaite et el banjo test crèmes premier

Blog mélo l'imparaite et el banjo crèmes premier Mélo l'imparfaite et el banjo crème premier Blog mode mélo limparfaite fou rire el banjo

Enfin, le Kit Manucure, idéal pour celles qui aiment entretenir leurs mains :

Kit nails premier blog Mélo l'imparfaite Kit nails premier

Dans ce kit vous trouverez : une ponceuse, une lime, une crème mains et corps et une huile pour les cuticules.

La ponceuse est super efficace, elle fait briller vos ongles à la perfection, c’est vraiment un super outil.

L’huile pour les cuticules est top, je l’utilise tous les matins et elle sent super bon (odeur fruitée). Je trouve ça utile pour celles qui bouffent un peu leurs peaux sèches autour des ongles, ça lisse le tout et évite de s’en prendre à ce qui « dépasse ». De plus ça fait bien briller l’ongle.

La crème pour les mains sent aussi super bon mais il faut en remettre assez souvent car je trouve qu’elle pénètre rapidement et en période de froid ça n’est pas suffisant niveau hydratation pour mes mains assez marquées et sèches. Certes le flacon est grand donc on en a pour un moment même en en mettant plusieurs fois par jour, mais ça n’est pas toujours évident de se promener avec un flacon de cette contenance pour réhydrater ses mains. L’idéal serait de faire un format de sac.

Huile ongles premier kit blog melo limparfaite

Voilà, j’espère que cette petite présentation vous a éclairés, et je vous dis à tout bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une expérience unique au Spa dans le noir

couv-facebook-janvier

Hello,

Vous avez probablement déjà tous entendu parler du restaurant « Dans le noir« , où les serveurs sont non-voyants et vous mangez dans l’obscurité sans savoir à l’avance ce qu’il y a dans votre plat. C’est une expérience qui me tentait depuis longtemps, mais il s’avère que j’ai pu tester le concept du spa avant de tester celui du restaurant. L’idée est proche : vous serez massés dans une obscurité totale, par un non-voyant.

Comme vous le savez, je suis une grande fan de massages et en fais régulièrement. Je regrette que certains, fleurant le bon filon, ouvrent des salons peu sérieux, alors que je considère que le massage est un art. Les bonnes adresses, souvent un peu plus chères, disparaissent pour laisser place à des salons pratiquant davantage la papouille que le vrai massage traditionnel, voire plus si affinités, si vous tombez mal. Il est également assez difficile de donner un avis sur un centre, étant donné que la qualité du massage dépend à la fois du masseur, de sa pratique, et de son bon dosage de la force dans ses gestes. Et puis ça peut dépendre de vous aussi: lorsque vous n’osez pas dire que vous ne sentez rien, ou qu’il est en train de vous démonter l’épaule, au choix.

Dès l’entrée dans le spa, je me suis sentie bien. L’accueil était chaleureux et mon masseur est descendu me chercher rapidement. Il m’a proposé de me faire monter à l’étage et en fait je ne m’attendais pas à parcourir cet étage dans l’obscurité, pensant qu’ils éteignaient simplement la lumière quand on était dans la salle de massage. C’était marrant de voir mes réactions, en fait. Dès que j’ai dû avancer dans l’obscurité mon réflexe a été de m’arrêter pour ne pas tomber. Cédric (le masseur non-voyant) m’a alors proposé son bras pour me guider (c’est la minute humilité, quand tu t’aperçois que t’es complètement paumée sans lumière et qu’il te guide avec bienveillance.). Alors que ton premier instinct te dicterait plutôt de le protéger,c’est finalement lui qui te rassure. Et quand tu vois que, déjà en plein jour, je mets Pierre Richard au rencard, ça te donne une idée à quel point j’étais à l’aise pour me déplacer mais j’ai trouvé ça super (j’en parle comme si j’avais fait Koh-Lanta mais c’est très rapide en fait). Ensuite on arrive dans la salle de massage, où il y a des veilleuses pour se changer, puis on éteint tout et le massage commence.

Le massage prévu était « ayurvédique » mais Cédric m’a demandé si j’avais des préférences sur les zones à masser et la technique pour le faire. Un vrai massage « sur mesure », finalement. Dès les premières minutes, trouvant le massage un peu trop doux, je lui ai fait savoir que j’aimais bien les massages appuyés et il a bien compris le message ! A partir de ce moment là j’étais vraiment détendue, je me sentais en confiance – ce qui n’est pas toujours évident lorsque c’est un homme qui nous masse- et surtout je trouvais que Cédric savait très bien doser ses mouvements en fonction des endroits où il y avait des tensions, ou des douleurs. Par exemple j’avais les trapèzes et la nuque particulièrement coincés depuis une dizaine de jours, probablement à cause d’une mauvaise position nocturne et depuis son massage, j’ai retrouvé une amplitude de mouvement normale (Cédric, je te kiffe !). Attention, je ne lui attribue pas de super-pouvoirs, si vous avez un problème médical allez plutôt voir un médecin, mais au niveau des épaules, ça m’a bien aidée.

Le massage en lui-même était un mix de plusieurs procédés, différent de ce que j’avais pu connaître avant, mais très plaisant également. Une expérience vraiment inédite en somme, que j’espère revivre avec le chéri prochainement. D’ailleurs je pense qu’on prendra leur pack spa + restaurant, pour maximiser l’expérience. C’est un moment très agréable et un concept original, ça sera encore plus sympa à deux.

Enfin, sache que si tu veux te laisser tenter par cette expérience unique, tu peux bénéficier d’une réduction :

-Un code spécial pour les lecteurs de ce blog MELOSPADLN te donne droit à15% dès aujourd’hui jusqu’au 6 avril 2014. A préciser lors de la réservation téléphone ou internet.

Honnêtement, je pense que tu me connais assez maintenant pour savoir que je ne te le conseillerais pas, si je n’avais pas été séduite par cet endroit, donc n’hésite pas à réserver et me raconter comment ça s’est passé pour toi. Puis y’a pas de mal à se faire bichonner (I love bichonnades !).

Spa « Dans le noir »

65, rue Montmartre

75002  Paris

01 83 95 46 77

aapartpos

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les produits de la mer morte

Bonjour!

Je vous fais un article un peu rapide sur ces produits que je trouve tout simplement fabuleux, et avant toute chose, je tiens à dire (même si c’est un peu lourd), que je n’ai aucun lien (argent ou cadeaux) avec la marque mais que je pense que ça peut aider certaines d’entre vous qui ont quelques galères de peau.

Il arrive parfois que je fasse des crises avec des plaques et démangeaisons sur le corps, lesquelles sont moches, me démangent et me font même très mal. Les médecins n’identifient pas clairement le problème et me donnent une crème à la cortisone sensée faire sécher les plaques, mais qui prend quand même trois semaines minimum…

L’autre jour, je me promenais au centre commercial Montparnasse où il y a en ce moment un marché de noël et je me suis arrêtée au stand des produits de la mer morte pour acheter un gommage aux sels de la mer morte, que j’avais pour habitude d’acheter lorsque j’habitais à San Francisco, et que je n’avais pas trouvé à Paris. C’était donc l’occasion de faire un petit stock. Mais vous savez les vendeuses sont plus tenaces dans ces petits stands et celle à qui j’ai acheté mon gommage m’a montré d’autres produits (honnêtement très convaincants mais je n’ai pas un gros budget pour le moment). Et puis elle m’a parlé de la crème pour le corps, à base de boue de la mer morte. La crème est un peu grise, et me mettre de la « boue » sur le corps me semblait très peu glamour, mais j’étais tellement mal à l’aise avec ces plaques qui venaient d’apparaitre et ne semblaient pas en voie de disparaître, que je me suis dit que ça valait la peine d’essayer. J’ai donc pris la crème et le gommage, mon copain et moi pensions que même si la crème fonctionnait, ça n’allait pas marcher du jour au lendemain et que du coup, il serait difficile de se faire une opinion de façon certaine.

En rentrant, j’ai appliqué la crème en épaisses couches sur ma peau. Quelques heures plus tard, je remarquais avec stupeur que les plaques s’estompaient un petit peu. Étonnée, j’ai remis une couche de crème avant de me coucher et je me suis dit que je devais un peu halluciner, prenant mes désirs pour des réalités. Je vous passe les détails mais au bout de 24h, 80% des plaques avaient disparu, en 48h tout était parti. Par contre ça me brulait un peu donc j’ai continué à appliquer la crème dans les régions touchées et la sensation de brûlure a cessé. Franchement je suis bluffée. Et je ne suis pas quelqu’un qui « complimente » facilement, je pense que vous l’avez remarqué, mais là, il faut bien le reconnaître, ce produit fait des merveilles pour les gens qui ont ce type de problème.

Je ne suis pas médecin, je ne sais pas si ça marche pour tout le monde, mais en tous cas pour moi, c’est définitivement adopté car ça a changé mon quotidien. Ça n’est que mon témoignage qui peut paraître « trop enthousiaste » mais je pense que toutes celles qui ont vécu ces petits soucis comprendront mon soulagement.  En plus d’aider pour ces problèmes, la crème hydrate super bien, apaise et sent super bon (c’est une crème pour le corps normale si vous n’avez pas de soucis).  Elle remplace désormais mon beurre corporel.

Vous pouvez donc, si vous le souhaitez, l’acheter au centre commercial Montparnasse (le stand est à l’intérieur, vers l’entrée) ou encore sur mermorte.fr qui n’est pas du tout géré par les mêmes personnes apparemment (après il y a probablement plusieurs marques de produits de la mer morte mais je ne peux pas me porter garante de l’efficacité de celles que je n’ai pas testées).Voilà, j’espère que ça peut aider certaines lectrices, et si vous essayez n’hésitez pas à partager avec moi vos résultats si ça a bien marché pour vous ou pas… Je sais que c’est quelque chose dont on n’a pas envie de parler mais qui peut empoisonner le quotidien, donc si ça peut aider, même une seule lectrice, comme ça m’a aidée, je serais contente. Dans tous les cas n’hésitez pas une seconde avec ces produits, j’ai pu tester leurs crèmes et masques et c’est vraiment efficace. Pour les lectrices parisiennes je conseille vivement de vous déplacer sur leur stand (demandez Vicky) pour avoir des conseils adaptés à votre type de peau (visage, corps, mains) ou encore des soins pour les ongles, le cuir chevelu et les cheveux car il est un peu difficile de savoir quoi prendre en lisant le site mer morte peu détaillé sur l’action des produits… Ma liste au père noël (coucou chéri !) inclura clairement les produits que je n’ai pas encore pu acheter.

Au fait, t’as vu, j’ai enfin ajouté le bouton « like » Hellocoton au bas de mes articles, comme ça si tu « aimes », tu peux « crier ton amour au grand jour ». Et ouais, c’est canon !

Des bisous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma routine pour cheveux fins, secs et cassants chez Yves Rocher

Coucou,

Aujourd’hui je mets ma première vidéo en ligne, désolée pour la qualité de l’image, je n’ai pas encore de très bon matériel mais ça fait un petit moment que je voulais tenter la vidéo donc il faut un début à tout (si on attend toujours d’avoir les meilleures conditions réunies on ne commence jamais rien). Pas évident du tout, de se prendre en vidéo, soyez indulgents pour ma première fois et dites-moi ces que vous en pensez ! Si ça vous plaît, vous pouvez vous abonner à ma chaîne et/ou « liker » ça m’encouragera pour en faire d’autres. Des bisous.

 Huile réparatrice : ici
Shampoing volume : ici
Après-shampoing réparateur : ici
Spray volume : ici

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sephora -la suite-

Suite à mon article sur la boîte vide Sephora je trouve « juste » de vous informer du dénouement de la situation. 1 mois et demi après ma commande initiale, j’ai enfin reçu ma commande de remplacement. Ils m’ont finalement proposé de changer mes fards commandés contre des couleurs encore en stock (mais pour le même prix que ceux que j’ai achetés soldés). Je n’en avais plus vraiment besoin mais j’ai décidé d’accepter leur proposition vu que le dossier traînait et que je n’avais pas envie de dealer avec leur service client pendant des mois. J’ai donc essayé de prendre des couleurs que je n’avais pas déjà. En réponse à mon mail j’ai reçu un e-mail du service client disant que je devais suivre une certaine procédure pour renouveler ma commande et qu’ils ne s’en occupaient pas. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, j’ai donc du suivre leur procédure, puisque apparemment les services ne peuvent pas communiquer entre eux. Ceci étant la fille qui a pris ma commande à la fin a été charmante au téléphone et j’ai reçu ma commande finale très rapidement, avec les produits dans la boîte, cette fois-ci ! (Vous remarquerez la différence, ils mettent une boîte plus grande quand ils envoient vraiment les produits =P). Bref un mois et demi pour résoudre le problème alors qu’aucun écho de leur pseudo enquête à la poste, mais j’ai fini par recevoir ma commande.
Ils ont commencé à réagir quand ils ont vu mon article cependant, je me demande donc si c’est une coïncidence.
After my article about the empty box from Sephora, I guess it’s « fair » to let you know about the outcome of the story. 1 month and a half after my initial order, I finally received a replacement. They finally suggested that I change the eyeshadow colors for colors that they still had in stock (but for the same price as those which I bought on sale). I did not really need it any more, but I decided to accept their proposal. This story was long and annoying. Also, I did not want to deal with their customer service for months. I thus tried to take colors which I did not already have. In response to my e-mail, I received an e-mail from their customer service saying that I had to follow a certain procedure to renew my order, and that they could not take care of it themselves. Why make it simple when you can make it complicated, uh ? I thus followed their procedure, because apparently the different departments can’t communicate between themselves. That said, the girl who took my order at the end was charming on the phone and I received my final order very quickly, with all the products in the box this time! (You will notice the difference: they use a bigger box when they REALLY send products =P). Anyway, it took one month and a half to solve the problem but eventually, I received my order.They started to react when they read my article though, so I wonder if it is a coincidence…
Avant/Après – Before/After

Ajouter une légende
Rendez-vous sur Hellocoton !