Mon père m’appelait Miss Tick

Quand j’étais petite, mon père m’appelait Miss Tick. Parce que dans tous les « Picsou magazine », « Journal de Mickey », « Pif gadget » et autre littérature  de haut niveau, il trouvait que c’était le personnage Disney auquel je ressemblais le plus (en même temps, il m’aurait dit Pif, je ne sais pas comment je l’aurais pris). J’aimais bien Miss Tick. Ça me faisait rire, j’aimais ce surnom. A tel point que des fois, je demande au coiffeur de me faire un brushing raide avec les pointes qui rebiquent vers l’extérieur, « comme Miss Tick ». Eh bien figurez vous que personne ne voit de qui je parle (et si toi non plus, voici l’héroïne en question).
En grandissant et toute ma vie d’adulte j’ai eu pas mal de regards de travers : « Cette fille a un look bizarre, c’est une sale goth ou une dépressive suicidaire ! ».
Alors :
 1/ Je ne fais pas partie du mouvement gothique. Autant que je sache, il s’agit davantage d’un état d’esprit que d’une façon de s’habiller, bref il y a tout un package que je n’ai pas (style de musique, idéaux, modèles…) et je connais d’ailleurs mal ce milieu. Pour autant je le respecte et j’aime bien leur look ce qui m’amène à :
2/ Pourquoi « sale gothique » ? Depuis quand c’est une insulte d’être gothique ? Ça peut paraître aberrant mais  je n’invente rien. Tout ça parce que j’ai aussi les cheveux noirs ? Mon mec est toujours en train d’halluciner lorsque les gens me balancent ce genre de trucs dans la rue, même si, depuis le temps, on en rit !
Bref du coup, y étant souvent associée j’ai plutôt de la sympathie pour les goths.  Après j’aime leurs couleurs à dominance rouge et noir et les bijoux en argent. Pis chuis tatouée tout plein. Et encore j’adore lire tous les livres de Stephen King, et mon endroit préféré dans Paris, entre autres, c’est les catacombes ! Bouhouhou ! Et alors ? Faut-il obligatoirement mettre une étiquette et  faire rentrer les autres dans les cases ? Je ne crois pas pouvoir rentrer dans une case !
Pourtant j’aime aussi -à la folie- Disney, les couleurs pastels, les bonbons, les macarons, la salsa, la mer (non pas que la mer rouge =P), bref plein de trucs qui respirent la vie et le bonheur, et je vous rassure : plus loin la mort, le mieux je me porte ! Ceci étant elle fait partie de ma réflexion, et elle fait partie de la vie en général, et je crois que je n’ai jamais autant su apprécier le bonheur d’être en vie que depuis que la mort m’a enlevé certaines personnes que j’aimais. Alors oui, ne pas avoir de tabous avec les choses morbides, ça me permet de célébrer aussi cette chance que j’ai d’être en vie et d’être heureuse à fond la caisse ! Parce que pour moi, le bonheur n’est pas qu’arc-en-ciel et petits poneys, il est avant tout sérénité et acceptation de ce qu’est la vie et du peu que nous sommes sur cette terre.
Sur ce, je vous propose un look quand même un peu Halloweenesque, sachant que je le porte aussi bien de jour qu’en soirée et pas forcément pour me la jouer Morticia. Seule la bague a été achetée pour l’occase. J’adore cette robe sobre, un peu chic avec tous ses voiles et ses sequins assez discrets qui font qu’on peut la porter sans forcément se rendre sur le dancefloor.
Et vous, allez-vous fêter Halloween ?
Robe : Zara
Bague : Six
Boucles d’oreilles plumes : Six
Collier : Claire’s
Chaussures : Marie-Claire
Fond de teint : Clinique Even Better
Rouge à lèvre : Laque rouge Yves Rocher
Blush: Sephora
Eye-liner: Sephora
Mascara: Sephora
When I was little, my father used to call me “Magica De Spell”. He found that it was the Disney character who I resembled the most from all of the « Uncle Scrooge Magazine », « Mickey Mouse and Friends « , “Pif gadget » and other high-level literature I was reading at the time. At the same time, if he had said that I looked like “Pif”, I’m not sure how I would have reacted. I liked Magica De Spell. That nickname made me laugh. I liked it to such a point that sometimes, I would ask the hairdresser to make me a stiff blow-dry with the ends pointing towards the outside, just like Magica De Spell. Well, believe it or not, no one seems to know who I’m talking about. And if you don’t either, here is the heroine in question.
Later on as an adult, I received quite a lot of sideways glances: «This girl looks weird, she must be a nasty Goth or a suicidal depressive! « .  Alright!
1/ I am not a member of the Gothic movement. As far as I know, it is more about a state of mind than a way of getting dressed. In short, there is a whole package that I don’t have (style of music, ideals, role models) and I actually don’t really know much about the gothic movement. However, I respect it and I like their look! Which brings me to:
2/ Why “nasty Goth « ? Since when is it an insult to be Goth? That can seem absurd, but I ain’t lying at all. Is all of this just because I have dark hair? My boyfriend is always in disbelief when people throw these kinds of random rude remarks in my face in the middle of the street. Now we just laugh when that happens.
As a result of being associated with them so often, I have gained a sympathy for the Goths. I like their colors which are predominantly red and black, and their silver jewels. Even worse: I’m tattooed all over. Plus, I adore reading all of Stephen King’s books, and one of my favorite places in Paris is the catacombs! BOOOOOOOO! So what then? Do people really feel the need to label everything and put it in a box? I don’t think I will fit.
Nevertheless, I’m also crazy about Disney, pastel colors, candy, macaroons, salsa, the sea (not just the Red Sea =P), and a ton of things which breathe life and happiness. Let me reassure you: the farther from death, the better I am! I still contemplate death, as it is a part of life, generally speaking. And I have never been so capable of appreciating the joys of life, as I have since death took away from me certain people that I loved. So yes, having no taboos with morbid things allows me to celebrate to the fullest this incredible chance I have to be alive and be happy! Because for me, happiness is not just about rainbows and little ponies. It is above all, the serenity and acceptance of what life is, and of how little we humans are.
On that note, here is a style a bit Halloween-ish. It works well as a casual day outfit, as well as  for a night out (and not necessarily to pretend I am Morticia Addams). Only the ring was bought for Halloween. I love this simple, chic dress with its veils and its rather discreet sequins which make it wearable anytime without necessarily going to party.
What about you?  Are you going to celebrate Halloween?
Rendez-vous sur Hellocoton !