Pourquoi les marques ne savent pas utiliser les blogs et les réseaux sociaux ? Why brands are lost with blogs and social media…

Petit article qui couvait depuis un certain temps. Je suis dépitée de voir à quel point de nombreuses enseignes, même connues et puissantes, ne savent pas communiquer sur le web. D’un seul coup, là où il était important d’investir dans de la pub et un directeur marketing sorti tout droit de la cuisse de Jupiter, on passe dans la cour des désemparés. Pas tous, hein, heureusement. Mais quand même, spectatrice et parfois actrice de cette danse du marketing web, je constate que ce sont souvent les plus petites marques qui sont les plus dynamiques et ont la meilleure stratégie.
En plus d’accepter de bosser sur quelques projets de communication web (essentiellement pour le tourisme et la mode), je suis également blogueuse, ce qui me permet un peu de voir l’envers comme l’endroit du décor. Je vais commencer par les marques et leur community manager : franchement je m’étonne chaque jour de voir un “expert en réseau social” débarquer chaque matin avec un article sur sa façon de penser le marketing 2.0, et sa réponse à “pourquoi tous les autres que moi sont des losers ?”. Je crois que ces gens là oublient une dimension primordiale de la communication sur ces supports : l’humanité. Une réseau social, ou un blog, c’est donner une proximité à deux entités qui ne se seraient pas forcément croisées, ou qui n’auraient pas eu la chance d’échanger sur un sujet précis sans ce support. On parle de personnes, d’êtres humains, qui ont des hauts, des bas, et chacun des perspectives différentes sur la vie.
Communiquer sur le web, bloguer, c’est savoir être proche de ces âmes là, savoir les faire sourire par une photo les jours où les infos ne diffusent que des nouvelles déprimantes, savoir les apaiser quand ils sont frustrés ou en colère parce qu’ils ont été déçus par un produit, bref, on ne parle plus forcément de cibles, de pourcentages, de “retours sur investissement”, ni de “politique”. On s’adresse à des gens, un peu comme PPDA rentrait dans nos familles à l’heure du repas quand nos parents regardaient le JT, nous, plumes modestes du web, voix étouffée par les pixels, on rentre également un peu dans leur vie, à ces gens si proches et pourtant si loin de nous. Nous blogueurs, community manager, sommes la passerelle du cœur entre une marque et son publique. L’humanisation d’une entité sans vie. Nombreux ont compris que c’était un point important, nombreux ont voulu leur blog, leur community manager sur les réseaux sociaux. Peu savent encore très bien comment les utiliser.
Les marques veulent à la fois être “plus proches” de leur public, et veulent en parallèle respecter une politique d’entreprise, employer un vocabulaire très “scolaire”, faire de l’humour très “soft” (autrement dit une tentative qui ne fait rire personne). Le problème c’est que le public ne vient pas sur votre page facebook pour lire ce qui se trouve déjà sur votre site internet et ne vient pas non plus pour parler à un téléconseiller dont les questions/réponses seraient apprises par cœur. Les gens viennent sur Facebook pour se divertir et communiquer de façon informelle. En d’autres termes, le community manager devient leur “pote”, la “voix du peuple” pour l’entreprise, le meilleur thermomètre pour évaluer la satisfaction des clients et ce qui les stimule.  Aussi, il me semble que brider les CM comme que la plupart le sont (et honnêtement ça se sent à 10 000 kilomètres), est totalement contre-productif pour les marques. J’avoue me désinscrire de toutes les pages Facebook ou Twitter qui sont trop “propres sur elles”. Je ne viens pas sur Facebook pour connaître les valeurs nutritionnelles de mes aliments, ni pour savoir quelle poussette est la plus “high-tech” (sérieusement ?).
Pour résumer je crois qu’il est important de choisir des CM capables d’être cette éponge captant l’émotion transmise au delà des mots, et pouvant y répondre de façon humaine.
Donner des consignes simples de “bons sens”, comme d’éviter les sujets qui fâchent, les contenus olés-olés, un vocabulaire ou un humour trash devrait suffire à préserver votre image de marque, mais à vouloir trop contrôler ses faits et gestes, votre contenu manquera de spontanéité et d’intérêt. Le métier de CM est apparu avec les grands réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, c’est un métier encore en évolution, que chacun cherche encore à définir à sa sauce. Ne vous en réclamez pas le savant-tout-puissant. Acceptez qu’il soit encore un métier tout jeune et en constante évolution, que votre rôle soit plutôt celui de chercheur que de professeur.
On passe sur les blogs. Les marques et nous, c’est gagnant/gagnant lorsqu’on leur offre une visibilité gratuite et eux nous offrent du contenu (un produit) ou nous rémunèrent. Tout va bien. Tout le monde est content.
Et puis il y a la marque qui te contacte pour un “échange de lien” et qui ne comprend pas que ça ne t’intéresse pas. Alors je le dis (en français dans le texte) : Pourquoi ça m’intéresserait ? Croyez-vous vraiment que je vais recommander à mes lectrices et amies de faire un achat sur un site internet que je n’ai jamais utilisé, et dont je ne connais ni les délais et conditions de livraison, ni la qualité des produits vendus ? Eh bien non, ça ne m’intéresse pas. Je ne saurais pas quoi vanter étant donné que je ne connais rien de vous. Ça me paraît super-logique, et pourtant ça semble complètement échapper à certaines marques. Tout ça pour avoir un lien sur votre site, non, je n’enverrai pas mes lectrices au casse-pipe.
Il y a les marques par lesquelles tu aimerais être invitée aux events pour pouvoir informer tes lecteurs des nouveautés. Pas forcément les gros trucs avec tout le gratin, non un truc en petit comité, pour les enseignes que tu aimes bien. Et là, la marque te dit qu’elle ne fait pas ce genre d’events. Et puis 1 semaine plus tard, tu vois que “le blog de la célébrity” “Paris vile thonne” et autres “Spicy Wannabes” sont toutes en train d’exploser le comptoir de macarons LaDurée en buvant une coupe à ta santé, s’extasiant devant les nouveauté de la marque “Kissfoudmoi”. Et là tu retiens la marque que t’aimais bien et d’un coup t’as bien envie de la boycotter personnellement en plus de blogosphèrement. Et t’as bien envie de faire passer le mot aussi.
La marque qui te contacte et qui te propose un partenariat du genre, en échange d’un article de 8 pages incluant 68 photos (j’exagère à peine), elle t’envoie un collier Kinder surprise. Promis. Ils t’offriraient bien + mais tu comprends, ils peuvent pas, c’est la crise. Mais la semaine d’après, c’est plus la crise, t’as une rivière de diam’s au cou de la “it” blogueuse du moment, délicieusement assortie à un jogging (ouais mais de marque, le jogging) et des van’s. La classe. Bien joué les mecs, vous êtes au top. Moi je me suis cassé une dent sur mon collier Kinder, tiens.
La marque que tu contactes toi parce que tu penses avoir une bonne idée à proposer qui pourrait mettre en valeur ladite marque. Elle te répond que oui, ton idée est très bonne mais qu’en fait leur société ne communique pas par ce biais. OK c’est dommage. Une semaine plus tard tu lis sur un blog “connu” que la même marque lui a proposé TON idée. Et en plus ça fait la majorette sur Twitter à en mettre trois couches, autant la marque que la blogueuse. La blogueuse en question n’a rien à voir dans l’histoire hein, elle ne sait probablement même pas que j’existe ni que l’idée vient de moi. Elle n’y est pour rien du tout. Mais la marque elle, elle se fout de ma gueule. Et j’aime assez moyen.
Les marques se tournent souvent vers “celle/celui qui a la plus grosse”, j’entends par là le plus de visites quotidiennes. Sauf qu’à mon avis ça n’est pas vraiment le bon plan parce que le/la blogueuse n’est pas toujours réellement intéressée par les produits puisque sollicitée pour beaucoup de choses, et leur public n’est, par conséquent, pas toujours celui de la marque, et qu’il n’est pas non plus toujours celui qui met la main au porte-monnaie. Exkiouze-mi si j’ai pu penser que ça avait une quelconque importance, quand on me parle de “stratégie de com”. Attention je ne dis pas qu’on ne devrait rien confier aux “it” blogueuses, je dis juste qu’on devrait savoir voir ce qu’il convient de confier, et à qui. Et ça ne me paraît pourtant pas si compliqué. Un soupçon de sensibilité et d’intuition devraient aider.NB : Certaines pensent apparemment qu’il s’agit de jalousie… et passent à côté de mon propos. Je n’ai pas dit que l’on devait passer par mon blog ou m’offrir des cadeaux. Je dis que sur internet, comme dans la vraie vie, je ne tolère pas que l’on me mente, que l’on s’approprie mes idées grossièrement, et que l’on se foute de moi. Sur internet, comme dans la vie, le respect d’autrui est une valeur essentielle pour moi, et je n’entends pas faire partie de celles qui tendront l’autre joue juste parce que quelqu’un se cache derrière le nom d’une marque pour agir n’importe comment. Oui ça me fait grincer des dents que l’on me prenne pour une idiote, pas vous ?

__________________________________________________________________________________
 
Here is a small article that I’ve wanted to write for some time. I am surprised to see to what extent numerous brands, even well-known and powerful ones, don’t know how to communicate on the web. Previously, it was enough to invest in advertising and a great marketing director. Now it seems like nobody really knows what to do with all the new social media. Not everybody, fortunately. But all the same, both a spectator and an actress in this sad marketing dance, I notice that it is often the smallest brands which are the most dynamic and have the best strategies for their web communications.
 Besides agreeing to work on some projects in web communication (essentially for the tourism and  fashion industries), I am also a blogger, which allows me to see both sides of the story. I’m going to start with the brands and their community manager. Frankly I’m always surprised to see a new “social media expert” popping-up everyday with an article explaining what he thinks  about marketing 2.0, and his explanations of “why everyone else is a loser, and I’m an expert”. I believe that these people are forgetting an essential dimension of social media: humanity.
A social network, or a blog, tends to give a closeness to two entities which would not necessarily have crossed each others paths, or which wouldn’t have had the opportunity to communicate on certain subjects without this media. We’re talking about people, about human beings, who have ups and downs, and different perspectives about life.
To communicate on the web, to blog, means to know how to be close to these souls, to know how to make them smile with a photo when the news is depressing, to know how to calm them when they are frustrated or angry because they were disappointed by a product. We’re not talking about  “targets”,”percentages”,”returns on investment”, nor “policy” anymore. We address people personally. We, modest writers, lonely voices suffocated by pixels, also enter a little into peoples’ lives. These people who are so close and yet so far. We bloggers and community managers are the footbridge of the heart between a brand and its public. The humanization of a lifeless entity. Numerous companies understand this important point. They want their blog and community managers present on the social networks, yet very few know how to use these ressources very well.
 The brands want to be “closer” to their public, but in parallel they want to respect a corporate policy, to use a very “old school” vocabulary, to use very “soft” humor (in other words they fail). The problem is that the public doesn’t click on your Facebook page to read what is already on your web site and doesn’t come to talk to a call-center agent whose questions / answers would be learnt by heart. People come on Facebook to be entertained and to communicate in an informal way. In other words, the community manager becomes their “buddy”, the “voice of the people” for the company, the best thermometer to estimate the customer satisfaction and what stimulates them.
So, it seems to me that limiting community managers’ freedom like most copanies do is totally counterproductive for the brands. I admit to unsubscribing to all the Facebook or Twitter pages that are too “formal” (and boring). I don’t go on Facebook to know about the nutritional values of your food, or to know which stroller is “the most high-tech” (seriously?).
To summarize, it’s important to choose a community manager capable of capturing the emotion behind words, and expressing it in a human way. Giving “common sense” instructions, such as avoiding irritating subjects, pornographic contents, or a bad vocabulary or humor, should be enough to protect your brand’s image. If you want to control too much of the community manager’s actions, your contents will be lacking spontaneity and interest. This role emerged with the growth of the big social networks, meaning only a few years ago, so everyone is still trying to define it.

Don’t pretend to know-it-all. Accept that it’s another very young and constantly evolving task, and that right now you are more a researcher than a professor.Now let’s talk about blogs. It’s a win /win situation for both the brands and us when we offer them free visibility on our blog, and they offer us either products to write about,

or compensation. Everything goes well, everybody’s happy.

And then there’s a brand which contacts you for an “exchange of links” and doesn’t undestand that it doesn’t interest you. So, I say it : why would it interest me? Do you really believe that I am going to recommend  a website which I have never used, and whose product quality I have no idea about? Well, no, that doesn’t interest me. I wouldn’t know what to praise given that I know nothing about you and your brand. It seems illogical to me.. All this to have a link on your site ? No, sorry I won’t send my readers and friends to get ripped off.
There are the brands who you would like to invite you to special events so you’d be able to inform your readers about their novelties. Not necessarily the big events with the VIP treatment, just the occasions with a small group of bloggers for the brands  you like. And then the brand tells you that they don’t organize this type of thing. And then one week later, you see that “super famous blogger” eating LaDurée macaroons at the bar and drinking champagne, pretending to faint in front of the brand’s new collection. Then you remember this brand you used to like, and all of a sudden you feel like boycotting it.
The brand which contacts you and which proposes you a partnership like: in exchange for an article of 8 pages including 68 photos (no exaggeration), it sends you a Kinder necklace. Promise. They would offer you a LOT more if they could, but see, it’s the freaking recession. The next week though, it seems like the recession must have ended, cause you can see a very expensive looking diamond necklace on some other famous blogger’s neck, offered as a ift by the same brand, nicely matched with jogging pants (yeah but name brand jogging pants, so it’s different) and a pair of van’s. Classy. Well played guys, you’re on top. Darn, I broke a tooth on this stupid Kinder necklace of yours.
  
 Then there’s the brand that you contact yourself because you think you have a good idea to propose which could show them in a positive light. They say “Yes, your idea is very good but in fact the company doesn’t communicate this way”. OK, fine. One week later you read on a “famous” blog that the same brand proposed them YOUR idea. And both the blogger and the brand are licking each other’s face all day long on Twitter, sending cheesy love-140 characters-letters one after another. The blogger in question has nothing to do in the story eh, she probably doesn’t even know that I exist nor that this idea comes from me. But the brand is screwing with me and I don’t quite like it.
So brands often turn towards “the one who has the biggest”, meaning the most daily visits. It seems logical. Except that in my opinion it’s not really the best deal because the blogger might not necessarily be really interested in the products. Consequently their readers are not always the right target for the brand, nor even the ones who have money to spend on this particular product. Excuse me if I thought that targetting the right readers had any importance, when we’re talking about “communication strategy”. I am not saying that they shouldn’t work with “famous” bloggers, I am just saying that they should think about what they want to do, and with whom. And it doesn’t seem that complicated. A bit of sensibility and intuition might help.NB: Some people apparently think that it’s about… jealousy and totally miss my point. I didn’t say that brands had to contact my blog or offer me presents. I’m saying that, on the Internet, as much as in real life, I don’t tolerate lies, boorish appropriation of my ideas, or people messing with me. On the  Internet, as well as in real life, respect for others is an essential value for me, and I don’t intend sit quietly without saying anything. Yes that makes me angry when peoople take me for a fool, not you?

 
All content on this website is protected by copyright. You may use quotes and pictures from the website, but the source http://www.melolimparfaite.com/ Mélo L’imparfaite must always be given.
Tout le contenu de ce site est protégé par copyright. Vous pouvez citer un texte ou une partie de celui-ci, mais la source http://www.melolimparfaite.com/ Mélo L’imparfaite devra toujours être mentionnée.
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblr Spread the love...

114 Comments

Got Something To Say:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Excellent article ! C’est vrai que parfois les CM semblent complètement à côté de la plaque.
Moi je m’en fou, mon blog est confidentiel, et jamais personne ne me proposera rien !
Djahann

wow, that really sucks that a company stole your idea and took it to another blogger. i have to say i don’t really check out all the big blogs. i end up looking at the ones i have relationships with. it’s interesting. though i feel so ignorant when it comes to who is “important” in the blogging world. but i like my own little community :)

http://spinning-threads.blogspot.com

Très bon article ! Je me permets une nuance sur le fait que le community manager doit sortir du relai simple du site internet ou du blog pour communiquer sur les réseaux : Selon le client, le CM ( et j’en suis) n’a pas toujours le choix hélas de ses publications ! Il y a des marques qui ne veulent pas “sortir du cadre” et ne publier que du “propre” que de l’institutionnel, des photos via des banques de données toujours très neutres et fades …
Le CM freelance tente d’expliquer à la marque le contenu pertinent à publier, mais la marque n’est pas toujours réceptive. Là le CM peut continuer à bosser avec sa bride, ou perdre le client délibérément…
Je suis ok avec tes idées d’animation, mais hélas, ce qui est parfait sur le papier et en théorie ne peut parfois être appliqué – CM frustré :-)
Il n’en reste pas moins que cet article est excellent je trouve, et je vais le partager de ce pas,
Valérie

t parfaite comme d’hab ! c clair, c net, et je dirais même “pan dans sa gueule” !

Tout à fait d’accord avec toi, en tant que lectrice consommatrice, je fais plus confiance à une blogueuse modeste et authentique, plutôt qu’à une blogueuse “jet set” qui met beaucoup de distance avec ses lectrices. Je pense à croire que la première choisira ses partenaires avec soin et cela m’inspire davantage confiance.

Hello Mélo ! J’ai trouvé ton article très intéressant, il est clair que les marques pataugent encore pas mal avec la blogosphère. Et puis souvent, le nombre de visitent prime sur la qualité du contenu… Je trouve ça un peu dommage car en tant que lectrice, je préfère lire quelque chose qui vient du cœur d’une nana peu connue qu’un “publi-rédactionnel” d’une it-blogueuse !

Bonne continuation,
Bises ♥
Cécile

Such a great and interesting post, I definitely agree with what you said! :)

callmemaddie.blogspot.com

Tu as tres bien aborde ce sujet qui occasionne bien de frustration a la majorite des blogueuses et blogueurs… en plus, tu as raison de dire que c’est les petites marques qui sont souvent les plus dynamiques !
Bises,
Cee

C’est vrai que les marques on tendance à se tourner vers les plus “gros bloggeur” en même temps cela leur assure une visibilité et souvent les bloggeurs on une compensation pour montrer ces marques et/ou on leur donne des produits.

http://beautybubblesinyourlife.blogspot.fr/

I think blogs and social media etc. can actually be really good for brands!

J’adore cet article Mélo :)
Ca renvoi un peu à la discussion qu’on a eu l’autre jour devant notre super glace hihihi je suis d’accord avec toi y a un sérieux problème de communication, beaucoup d’entreprises ne sont pas adaptés au web ou ont du mal à cerner comme il faut l’usage qu’ils pourraient en faire !
Ya des situations bien rageantes (notamment lorsque la marque te pique ton idée pour la proposer à une autre) là tu as le droit de peter les plombs et tout casser^^

International Beauty Giveaway :
http://fashioneiric.blogspot.fr/2013/05/giveaway-inside-benefit-neutral-kit.html

Coline ♡

C’est du grand n’importe quoi les marques qui essayent de grappiller comme ça…

J’ai hâte de lire ton article parce que je me doute bien qu’à 19 ans et un idéalisme encore bien pur je ne dois pas être au plus près de la réalité. :)

PS : j’ai survolé cet article là et je compte bien le lire en long, en large et en travers une fois ma journée finie !

le dernier paragraphe est juste parfait.tellement bien ecrit!je partage ton avis sur tout tes propos.chapeau melo.=)
moi je ne fais pas attention aux propositions à moins que cela interesse mes lecteurs et moi meme ce sont des charognards.

totally true and this is really an issue, brands are not about which are the biggest and ive always beleieved this.

ahaha mon mémoire porte sur les marques/les blogs :D

Kisses
Hannah
Elegantesque Blog

Je suis tout à fait d’accord que ce sont souvent (si ce n’est toujours) les petites marques qui font le plus d’efforts et le font bien!
Comme quoi les grandes ont encore des choses à apprendre ;-)
Bisous

C’était très intéressant de lire ta réflexion, je suis pas mal d’accord avec toi :)
Bien qu’aujourd’hui j’ai reçu ma première proposition de partenariat avec un site pas connu, et tu vois ça me fait plaisir qu’il propose de s’associer à un petit blog pas célèbre mais qui plaît quand même (enfin je crois !), ça prouve que tous les sites ne font pas ça pour l’argent :)
Bisous !
Pauline.

    je suis sure que tu en auras d’autre et l’important ça n’est pas que ce soit connu ou cher mais que ce soit ce que toi tu aimes et que tu ais envie de présenter ;) Ben c’est clair que je trouve que souvent les petites marques sont plus dynamique niveau communication blog !

ma copine, je me souviens pas avoir vu des articles de la collection : “Kissfoudmoi”
t’en a pas quelques uns dans ta garde robe :)

Bisous ma chérie
Eva

meslecturesetmoi.wordpress.com

really amazing articles! I agree with your points!

Caroline
http://missoline.com/

Excellent ton article !!! Et j’adhère totalement. Moi tu vois, je n’ai pour l’instant reçu aucune proposition, mais je préfère à la limite… J’ai été journaliste pendant un moment et les publi-reportages, j’en ai soupé, et j’ai trouvé ça débile. Moi ce que j’aime dans les blogs mode, c’est voir de jolis looks, les copier mais sans me ruiner, et improviser avec mes envies du moment, mes propres goûts, mes trouvailles (y compris en friperies et vide-greniers…). Après, si on me propose un partenariat raisonnable et sur une marque que j’aime, pourquoi pas hein ! Je ne me leurre pas trop : je mesure 1,45 m, j’ai passé la trentaine, je suis pas une pin-up… Mais je m’en fous, je fais ça pour m’amuser ! C’est le cas de pas mal d’entre nous, non ;-) Bisous miss

Such a great post, you really made some good points.

xo, Yi-chia
Always Maylee

Me voilà je ne boude pas ! C’est juste un manque de temps.
Excellent article et c’est un vaste sujet les marques et les blogs. Il faut simplement en tant que blogueur faire le tri et rester dans sa ligne éditoriale. Mais il est vrai que l’on reçoit parfois des demandes complètement absurdes ou contre-productives.

We agree with you, dear!! Interesting post!!
Kisses
Francy&Stef
Chic With The Least
Also on Facebook and on Bloglovin’

I understand very well what you say on many occasions most popular blogger does not necessarily mean that your audience is interested in the things a person does in his blog I understand what arrives to a brand and as can somehow take advantage of a blogger.

I think the important thing for a blogger is to know when to say NO to a brand that wants to take and not to overestimate a brand or give it much publicity and credibility readers lose one.

Very insightful article, darling!
What you have said rings true!

xoxox,
CC

Un article parfait tu as tout dit
Je suis comme toi souvent très étonnée par le manque de réactivité des grosses marques
Bisous

Un article très intéressant … Je reviens après une longue absence et je note que ça a pas mal changé ;-)

Je comprends tout à fait le sens de ton article et j’en suis globalement d’accord. Mais ce que tu dénonces c’est la vie en fait. Chercher les gens les plus connus pour communiquer, ça ne date pas d’hier. Après moi je m’éloigne de plus en plus des articles et blogs trop commerciaux parce qu’en fait, ce n’est pas vraiment ce qu’on recherche quand on lit un blog :)

    Pas vraiment la vie… car je parle en fait de cibles marketing.
    Evidemment les marques se servent des blogs pour se faire connaitre mais si par exemple ils passent par une blogueuse “connue” qui fait 10 000 vues par jours mais dont les lecteurs ne sont pas concernés par le produit… par exemple une blogueuse mode type “ado” ou très jeune femme qui a un sponsor pour une crème anti-ride, c’est un coup pour rien… (c’est un exemple parmi tant d’autres hein) vaut mieux cibler un blog moins visité mais dont les lecteurs sont susceptibles d’être intéressés. Et au lieu de faire un travail de ciblage, ils font des opérations à vide.. Après quand ce sont des choses pour tout le monde OK, mais combien de fois je me suis dit récemment “Mais qu’est ce que ça fout là ça ???” en voyant des billets sponsos complètement hors propos.

What a great and thought-provoking post. I completely agree with most of what you wrote, from the presence of the so-called “social media experts” and the favouritism that occurs in the blogging world. It does seem like the bigger bloggers get the “bigger deals”.

Tu as raison :), comme j’ai souvent entendu : “les blogueuses influentes perdent de leurs fraicheurs :)” ..
Bisous
Yu’

On ne m’a jamais proposé de partenariat, mais du coup ça n’a pas l’air très avantageux :p

Une mise au point qui me paraît bien recadrer les choses.
Olivier

j’aime toujours autant tes coups de gueule ;) Ils font du bien :)

this is very helpful and inspiring post <3 well done !

http://coeursdefoxes.blogspot.com/

heu, je n’ai pas eu ce genre de soucis jusqu’à présent (qu’on me pique mes idées entre autre…)mais je comprends ton ressenti ! Globalement, je dirais que ça se passe assez bien avec les personnes avec qui j’ai été en contact et pourtant, je ne suis pas une it-blogueuse !Mais je sais très bien qu’il y a plein de choses que l’on ne me proposera pas à cause de ce fait ….^^
C’est la vie!!!

    Moi non plus je ne suis pas it blogueuse et je n’ai pas d’ambition particulière, je suis même étonnée quand on me sollicite ;) Par contre dans la vie comme dans le boulot je suis réglo, et je trouve dommage que les gens pensent pouvoir agir n’importe comment sous prétexte d’ordi. On le voit d ailleurs bien chez les blogueuses connues qui doivent s’en prendre plein la tete avec des commentaires haineux (mais anonymes).

Je suis d’accord que les plus petites marques communiquent beaucoup mieux que les plus grandes ! Intéressant ton article :)

Hi dear!! Like always thanks for your sweet comment, I am delighted to know your opinion :)
By the way, i like your post very much, its very interesting!!
I would love you to give me your opinion about my new post at;
http://peaceinmyshoes.blogspot.com.es

I love that you wrote about this! I feel the same as you – have you seriously ever read something negative on a “famous” blog? I haven’t and I think it’s really sad. I mean if something really isn’t good, why tweet and retweet, post about this amazing product(which isn’t great), just to get money? Where has this world come to?

Je suis d’accord avec toi (notamment pour les demandes de liens quand on est pas sûr de la fiabilité du site…), malheureusement cela fonctionne car il y a toujours des gens pour accepter :/

I hate when happened this kind of things :( It’s sad.
xoxo Den.

http://www.thebsheep.blogspot.com

Je suis juste complètement d’accord avec toi!!!
Kisses
Io

Great! My compliment for your clear words which are really necessary in this virtual world! Many thanks.

xx from Bavaria, Rena

http://www.dressedwithsoul.blogspot.de

I really hope that did not happened to you, but I bet it did.
I barely ever work with a brand. I do not want to advertise or promote things I have never tried nor used just to get a free necklace. Whenever I get an email, and it doesnt say my name on it, it looks completely massive and I ignore it.
xoxo

novelstyle.blogspot.com

Hi dear, excellently written article, I have to agree with your very imperative points on how some brands and blogs market themselves, I think it at the end of the day there has to be some sort of human connection, and things shouldn’t be so robotic and commercialized.

This is a really interesting article! I think it is very easy to get carried away as a blogger and get excited at being propositioned. I have been contacted by 3 companies in the past week to do some form of PR work, which is exciting for me because I’ve never had this happen to me before! Thankfully, they are about things that I do think that will relate to my readers. I would not feature anything that I do not like or think my readers won’t be interested in, because that is not fun!

It is all about money, page views, visits, selling etc etc, it may not be right but they are just the facts of life. A company is not going to send me something expensive with only 300 followers, when they could send it to somebody with 3000 followers and get more value out of it.

Saying that, to have them have a more famous blog do your idea, that is not right! I would be sending an angry email about that, if I were you!

Corinne x
http://www.skinnedcartree.com

    Oh you should totally do that, plus you have a great relationship with your readers ! I agree it is exciting but only when they respect your work and when you like what you’re doing, right?

    Oh don’t worry about the angry email ! I got better !They could never achieve the project with the other blogger so… too bad ;)

D’accord avec toi…. ils choisissent toujours les IT bloggueuses, sa doit leur rapporter plus (je pense).

Bon weekend!

Boulevard ACH

Eh mais je suis totalement d’accord avec toi pour le coup =)

Where do I sign?:) Seriously – I’m the first to say that all this social media’s shit and that “who’s got the most followers/views” is the dumbest approach ever. And it’s all so fake!!! Besides, what good does it do to give a blogger something expensive – the readers aren’t Kim Kardashians or Beyonces, they most likely don’t have the money to buy it so it’s really just wasting money and wasting “ad space”. And wasting my time reading those “it’s ah-mazing” reviews.

P.S.: If I see another macaroon eating blogger I’m going to shoot myself in the foot.

P.P.S.: That Michael wasn’t Jackson!!:D I honestly didn’t even think of him, it was the first male English name that popped into my head (probably because my aunt married and divorced a Michael…).

Ooh merci beaucoup à toi, ça fait plaisir! La nostalgie c’est ma spécialité je crois… ahah en tout cas tu repasses quand tu veux! :)

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Pour ma part, j’ai réglé le problème, je ne fais pratiquement jamais de partenariat ! Marre de ces enseignes qui “imposent” le même type d’article pour présenter leurs produits… J’ai même eu une proposition d’un site vendant des robes de soirées qui certes étaient jolies mais il fallait carrément signer un contrat pour la parution d’un simple post avec telles dimensions pour les photos, telle durée de publication… Bref des contraintes que je ne veux pas me voir imposer car je veux que mon espace reste authentique.
Après je ne dis pas que je n’accepterais plus de partenariat mais il faut vraiment que cela me corresponde pleinement et que ce soit représentatif de ce que je suis ou de ce qui se trouve dans mon dressing (si Grain de Malice me contacte, j’accepterais volontiers étant donné que je m’habille chez eux au quotidien !).
Après je comprends tout à fait que ce soit attractif pour les blogueuses d’accepter les partenariats de “masse” (genre DomyJeans, Efoxcity…) mais ce serait bien qu’il y ait un laps de temps entre les publications afin que ce ne soit pas l’unique sujet dans une période donnée.
Bisous :)

Très intéressant ton article. Comme toi je suis toujours étonnée des marques qui te demandent de leur écrire des articles mais qui refusent d’un autre coté de t’envoyer un produit de leur marque pour que tu puisses donner un avis franc à tes lectrices. Personnellement je ne parle pas, ou très rarement, de produits ou de services que je n’ai jamais testé. Et je n’ai pas non plus envie que mon blog devienne un espèce d’espace publicitaire comme certains blogs mode tendent à devenir.

Gros bisou

Marine

Yep I totally agree. I did marketing when the internet first started so it was a lot different than it is now. But what I don’t like is subterfuge and toying with our intelligence. With blogs, the main reason why I come to blogs is to see an unfiltered and an unbiased opinion. If someone loves laduree then if they do a marketing event with them great but otherwise why the hell would I want to see a staged fake modelista/blogger who doesn’t even eat pretending like she eats macarooms for breakfast? I am glad you wrote this bc sometimes it gets frustrating and like you I have been on both sides so I see your point – please do a part 2!!! Brava Melo.

Comme il y a du vrai dans ton article!!! c’est difficile de trouver des marques qui jouent vraiment le jeu et qui comprennent que pour faire de la com il faut faire un petit effort et un minimum d’effort! moi ce qui m’énerve c’est que ce n’est pas parce que l’on habite pas à Paris qu’on est des troglodytes! Les filles de province s’intéressent aussi à la mode!

Du vrai, du vrai et du re-vrai dans ton article !

C’est bien dommage que les “grandes marques” ne prennent pas le temps de s’intéresser aux blogs peu connus, mais visités. Leurs stratégies de communication est encore à revoir; peut-être que d’ici quelques années, ils comprendront cela.
D’ailleurs, les marques peu connues, l’ont tout à fait compris et s’intéressent de plus en plus à n’importe quel type de blogueuses (“it” ou non). Je trouve cela, très très bien..Toutes blogueuses à le droit d’avoir cet avantage et de vivre cette expérience (même si le but d’un blog, n’est pas d’avoir le plus de partenariats etc.). Et puis, cela permet d’étendre leur visibilité, au lieu de se focaliser sur un type de blogueuses: les it-blogueuses.

Je suis vraiment choquée par cet article, surtout que tu dis beaucoup de choses vraies. J’aimerais énormément savoir QUI est la marque haha, pour voir si je suis étonnée ou non. AH si tu peux me le dire en commentaire je suis toute heureuse/rassurée. Je prépare presque mon boycotte haha.

Tellement d’accord que je n’ajouterais rien d’autre!

Je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis. J’ai été contacté pour un échange de lien avec un gros site de déco et ba ce n’était que pour leur pub, j’ai refusé car je ne pouvais même pas tester leurs produits pfff

http://emyminute.blogspot.fr/

Super article, j’avais été choquée de voir des CM de grandes marque (qui ne parlent même pas un français correct et bien d’autres) faire des fautes grossières et énormes à tous leurs tweets !

Comment ce genre de marques ne peuvent-elles pas embaucher des personnes compétentes…?

J’avais écrit sur les demandes douteuses et choquantes de certaines marques également, avec leurs mails à l’appui :
http://strategicalblog.com/tenir-un-blog-arnaques-et-trahisons/

OH MON DIEU JE SUIS TOTALEMENT D’ACCORD !!! T’en fait pas t’es pas la seul à te faire prendre pour une c… si t’a pas plus de 5000 visites par jour j’ai l’impression que t’es rien pour les enseignes…! Mais ils ont pas compris que le blog on le fessait pas pour eux à la base, donc on s’en fiche!!

Super article

A très vite!
Xx