La chirurgie esthétique : ce qui me tenterait mais que je ne pense pas faire un jour !

blog lifestyle melolimparfaite chirurgie esthétique mon avis

Photo by Maxime Bernadin

Hello à tous !

Je vous ai déjà parlé ici de médecine esthétique mais nous n’avons pas parlé de chirurgie. Bon, je vous avoue qu’il y a une très bonne raison : je ne suis pas du tout contre car j’estime que chacun fait ce qu’il veut et que si ça l’aide à se sentir mieux ça ne regarde que la personne concernée ! Par contre,  je ne dois vraiment pas être assez complexée (alors que je suis comme tout le monde) parce-que je ne me sens pas du tout assez courageuse pour me faire opérer de quoi que ce soit uniquement pour des raisons esthétiques.

Autant la médecine esthétique me plaît par son caractère non-invasif et la rapidité des interventions, et je n’ai pas rencontré de problème à sauter le pas, autant la chirurgie ne m’a jamais attirée. Je vois beaucoup de filles tenter la chirurgie esthétique mammaire très jeunes ; autant vous dire qu’avec le stock que l’on m’a fourni à la naissance ça n’a jamais été quelque chose d’attirant pour moi.

En réalité j’ai beaucoup pensé à m’en faire enlever, plutôt, et j’y pense encore mais les personnes qui sont passées à l’acte m’ont dit que non seulement c’était très douloureux comme opération, mais qu’en plus psychologiquement c’était très long pour s’habituer. En effet on a toujours connu cette silhouette avec deux obus et le fait qu’ils soient largement diminués serait perturbant. Je n’avais jamais pensé à ça avant que l’on me raconte cette expérience.

C’est vrai que quelque part, on est vues et perçues sous cette silhouette pendant des années et le regard que l’on porte sur soi doit un peu changer (à tort ou à raison). La réalité c’est que, je vous en ai déjà souvent parlé, une grosse poitrine c’est un mal de dos quasi constant, une galère pour trouver et porter des soutien-gorges, le bouton qui pète sur toutes vos chemises et vestes, des mecs qui ne vous regardent jamais dans les yeux, leur nanas qui vous maudissent, un combat contre la gravité au fil du temps… Hahaaha… Mais malgré les inconvénients je crois que je n’aurai pas le courage de passer à l’acte pour en faire enlever…

Il y a une chose que j’aimerais bien faire et que j’ai trouvé réussi sur beaucoup de personnes, c’est la chirurgie du nez. Franchement j’avais un nez tout fin jusqu’à ce que je le casse et que je me retrouve avec une bosse qui me fait un profil super moche. Je gardais l’option opération dans un coin de ma tête. Jusqu’à ce qu’on m’explique un peu comment ça se passait et là honnêtement je me suis dit : « Ah ben dommage je vais avoir piscine ». Ca a l’air douloureux et ce n’est pas parce que je suis fan du Keukeul Jackson que  je vais céder à l’appel du nez parfait (!)… Et puis, ça change le caractère du visage aussi : que se passe-t-il si je trouve que ça ne va plus avec le reste ? Bref, ça non plus je ne pense pas sauter le pas.

Il y a eu aussi, à une période, les injections dans les fesses qui me tentaient bien… C’était bien avant la mode des Kim Kardashian et j’avais un petit-ami qui me répétait sans arrêt que c’était dommage que je n’ai pas de fesses (et c’était dommage qu’il soit aussi goujat, non ?). Je m’étais renseignée à l’époque c’était surtout des chirurgies, les injections n’étant qu’au stade de test…. Après avoir vu un reportage où la fille ne pouvait même plus s’asseoir, j’ai été complètement dissuadée !

En conclusion c’est assez drôle car toutes ces idées me passaient par la tête quand j’avais 20 ans, parce que j’avais cette idée de la « beauté parfaite » que je DEVAIS être, mais je n’avais pas les moyens… Et franchement je n’ai aucun regret de ne pas l’avoir fait ! Avec le temps on prend confiance en soi, et non en son image, et ces détails ne nous chagrinent plus. En tous cas je n’y pense plus. L’ironie c’est que j’étais beaucoup plus complexée à 20 ans avec une jolie silhouette et un joli teint au naturel, que maintenant avec mes rides, mes kilos et mon nez bossu… Preuve que la confiance en soi ne vient pas de notre apparence…

Et vous ? Avez-vous en tête des choses que vous aimeriez changer physiquement ? Seriez vous capable de sauter le pas pour faire de la chirurgie esthétique ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Got Something To Say:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Humm, très bonne question… Si je chipote, j’aimerai retoucher mon nez et mes dents. Mais ma trouille des aiguilles est SI GRANDE que ce n’est même pas envisageable 😀 J’ai opté pour l’acceptation de mon physique !
https://la-parenthese-psy.com/

Hello! Moi j’ai le problème inverse de la mini poitrine haha! Enfin problème du temps où je n’assumais pas. Comme toi à la vingtaine, je réfléchissais à la chirurgie mais trop cher et pas assez motivée. Passée la trentaine, maintenant j’assume. Fini les soutifs rembourés, je suis passée aux triangles sans armatures et je suis tellement bien !! Je sais aussi adapter mes tenues et accepter ce qui ne me va pas. Si on m’avait dit ça il y a 10ans…
La maturité et l’acceptation de soi se gagnent avec l’âge, je suis ravie de mon chemin  »mental » parcouru. Je tends de plus en plus à parler de particularité plutôt que de défaut.
Je pense que c’est une grosse étape la chirurgie et qu’il faille un vrai suivi psychologique derrière. Il faut un puissant mal-être pour sauter le pas et trouver un bon médecin à l’écoute et qui soit de bons conseils.
Franchement je n’avais jamais remarqué ta bosse sur le nez…

    C’est tellement ça ! On croit tellement qu’il faut être parfaite à 20 ans, trop influencées par l’entourage et les médias alors que quand je vois des photos de moi je me dis « De quoi pouvais-je donc bien être complexée ??? ». mais je pense effectivement qu’il faut vraiment avoir un complexe qui gâche la vie pour sauter le pas !

moi je sais pas, peut etre mes cernes, je passerais bien par le bistouri pour ca ahah, c’est à chacun de voir et tu fais bien ce que tu veux!
sinon, j’aime beaucoup cette echarpe dodue!